Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes

L'Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes (ANACEJ) est un réseau national d'acteurs et d'élus enfance jeunesse. Elle a été créée en 1991 pour promouvoir la participation des enfants et des jeunes à la décision publique et accompagner les collectivités territoriales dans la mise en place de ces démarches. Elle s’adresse à différents publics : enfants, jeunes, professionnels, élus locaux et militants associatifs ainsi qu’aux différents niveaux de territoires. Elle a pour vocation de promouvoir la participation des enfants et des jeunes à la décision publique et leur concertation au niveau local avec les élus et d'accompagner les collectivités locales dans la mise en place d’instances de participation des jeunes.

Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes
Logo de l'association
Cadre
Type
Pays
Organisation
Site web

Histoire

L’Anacej est née en 1991 de la fusion de deux associations : la Convention des villes pour les conseils de jeunes (CVCJ) et l'Association nationale des Conseils Municipaux d'Enfants (ANCME)[1].

Le premier conseil municipal des enfants « moderne » a vu le jour à Schiltigheim (Bas-Rhin) sous la mandature du maire Alfred Muller[2].

En 1944, André Basdevant, Membre du Conseil national de la Résistance soumettait déjà l'idée des conseils municipaux de jeunes dans toutes les communes, dans un rapport au Gouvernement provisoire de la République française à Alger. Cette proposition restera sans suite, même si de telles structures commenceront à voir le jour en France entre 1963 et 1967[3]. En effet, différentes expérimentations plus anciennes avaient été menées de 1963 à 1967 dans les villes de Sedan, Cholet, Saint-Lô, Laval... par exemple[4].

À la suite de la création de conseils d'enfants et de jeunes dans les années 1980, ces deux associations se sont créées pour rassembler ces expériences et leurs acteurs : élus, militants…

Projet

L'Anacej vise à agir en faveur de la participation des jeunes aux décisions publiques pour les territoires sur lesquels ils sont acteurs comme habitants, étudiants ou travailleurs.

Son projet est donc de promouvoir la participation des enfants et des jeunes à la décision publique et d'accompagner les collectivités territoriales dans la mise en place d’instances et de politiques pour cela. Il s'agit notamment de conseils d'enfants/de jeunes, commission consultative, conseil communal, municipal, local des jeunes. Elles rassemblent des enfants, des jeunes et des jeunes adultes de 7 à 25 ans.

Des références

L'Anacej se réfère à trois textes dans son action :

Mais aussi à deux courants :

Congrès

L'Anacej a rassemblé les conseils d'enfants et de jeunes et ses adhérents lors de douze congrès nationaux depuis sa création :

  • 1991 : « Je m’exprime, alors écoute ! » en à Laval (53)
  • 1994 : « Ce que je fais ici et maintenant aura des répercussions demain et là-bas » autour de l'environnement du 28 et à Épinal (88)
  • 1998 : « Cité dialogue, idées en fête ! » du 24 au à Nevers (58)
  • 2000 : « Cause encore, tu m'intéresses ! » du au à Figeac (46)
  • 2002 : « Ouvrons-nous au monde: culture et cultures dans la cité » à du 26 au Bordeaux (33)
  • 2004 : « Joue pas perso, joue collectif » du 29 au dans le Tarn (81)
  • 2006 : « Participer, ça change quoi ? » du 26 au à Paris (75)
  • 2010 : « Développement Durable, des idées ? » du 29 au à Pau (64)
  • 2012 : « Les solidarités, on s'y engage ! » du 29 au à Lille (59)
  • 2014 : « À la conquête de la mobilité ! » du 27 au à Villeurbanne (69)
  • 2016 : « 25 ans ça se fête » du au 1er novembre à Strasbourg (67)
  • 2018 : « Les jeunes pour un autre monde » du 26 au à Paris (75)
  • 2020 : 13e congrès de l'ANACEJ prévu en octobre 2020 à Arras (62).

Comité Jeunes ("ComJ")

Au sein de l'ANACEJ, un conseil rassemblant une trentaine de jeunes de 16 à 26 ans issus de conseils de jeunes de collectivités adhérentes ou de fédérations d'éducation populaire de toute la France, le Comité Jeunes, permet la participation directe des jeunes aux politiques et aux actions de l'association. Se réunissant trois à quatre weekends par an, le "ComJ" est une instance importante à l'ANACEJ, et ses membre peuvent participer aux événements jeunesse auxquels l'association est partenaire ou organisatrice. Élu pour un mandat de 2 ans renouvelable une année, quatre de ses membres siègent au CA de l'association, et un est également élu vice-président de l'ANACEJ.

Responsables

  • Président : Mathieu Cahn (adjoint au maire de la ville de Strasbourg)
  • Premier vice-président : Guillaume Baldy (6e adjoint au maire de la ville de Figeac)
  • Délégué général : Frédérick Pairault (président du CNAJEP)

Anciens dirigeants :

  • Yves Laurent (maire de Saint-Sebastien sur Loire à l'époque), président en 1991
  • Alfred Muller (maire de Schiltigheim à l'époque), président de 1991 à 1997
  • Didier Boulaud (maire de Nevers), président de 1997 à 2003
  • Muriel Parcelier (adjointe au maire de Bordeaux), présidente de 2004 à 2008
  • Richard Amalvy (à cette époque conseiller municipal de Castres délégué à la Jeunesse), vice-président co-fondateur de 1991 à 1994
  • Clémentine Autain (adjoint au maire de Paris à l'époque), 1re vice-présidente de 2004 à 2008
  • Bruno Julliard (adjoint au maire de Paris), vice-président de 2008 à 2010
  • Laurent Henart (adjoint au maire de Nancy à l'époque), administrateur
  • Gilles Pargneaux, député européen, président de à

Références

  1. Isabelle Garat et Monique Bigoteau, ANACEJ, Les jeunes dans la ville : Atlas social de Nantes Métropole, Presses universitaires de Rennes, (lire en ligne), p. 101.
  2. Jodry Claire, À 13 ans, déjà citoyen ! Le conseil municipal des enfants à Schiltigheim, Paris, Syros, , 152 p. (ISBN 978-2-86738-183-6, lire en ligne).
  3. Nathalie Rossini, Les Jeunes Conseillers engagés dans la démocratie locale, Marly-le-Roi, INJEP, , 125 p. (lire en ligne), Pages 11 à 25..
  4. Jean-Claude Richez, « Les conseils de jeunes dans toutes leurs histoires », dans Nathalie Rossini, Les Jeunes Conseillers engagés dans la démocratie locale, (lire en ligne), p. 11 à 25.

Liens externes

  • Portail des associations
  • Portail de l’éducation
  • Portail de l'enfance
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.