Association pour le rayonnement de la culture cistercienne

L'Association pour le rayonnement de la culture cistercienne, ou ARCCIS, est une association cherchant à promouvoir la culture cistercienne.

Association pour le rayonnement de la culture cistercienne
Logo de l'ARCCIS
Cadre
Zone d’influence Monde
Fondation
Fondation 15 janvier 1996
Fondateur Ordre cistercien
OCSO
Bernardines d'Esquermes
Bernardines de Collombey
Abbaye de la Merci-Dieu
Laïcs cisterciens
Identité
Siège Abbaye de Cîteaux
Personnages clés Marcel Couture
Robert Thomas
Site web http://www.arccis.org/

Fondation et buts

L'association est fondée le 15 janvier 1996, par les différentes composantes de la famille cistercienne : l'ordre cistercien proprement dit, avec ses différentes congrégations, l'ordre cistercien de la stricte observance, les bernardines d'Esquermes, les bernardines de Collombey, les cisterciennes de l'abbaye de la Merci-Dieu, enfin les laïcs cisterciens. Elle a pour but « de faire connaître le plus largement possible la culture cistercienne sous toutes ses formes, de la défendre éventuellement contre des interprétations erronées ou tendancieuses, et de favoriser la pratique de la spiritualité cistercienne »[1].

Le fondateur de l'association est un laïc, Marcel Couture ; en 1994, celui-ci rencontre le père Robert Thomas, moine de Sept-Fons et lui propose de développer une association ayant pour but le rayonnement de la culture cistercienne[2].

Publications

L'association publie notamment la revue Liens cisterciens et collabore à la diffusion de Collectanea cisterciensia[3].

Notes et références

  1. « Qui sommes-nous ? », sur ARCCIS (consulté le 28 novembre 2016).
  2. « Memento... Souviens-toi... », Liens cisterciens, ARCCIS, no 3, , p. 32-34 (ISSN 1632-0549, lire en ligne).
  3. Jean-Luc Grasset, « Accueil », sur ARCCIS (consulté le 28 novembre 2016).

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

  • Portail Ordre cistercien
  • Portail du christianisme
  • Portail du monachisme
  • Portail du catholicisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.