Astier Nicolas

Astier Nicolas, né le à Toulouse, est un cavalier français de concours complet, médaille d'or par équipe et d'argent en individuel aux Jeux olympiques de Rio en 2016, à l'âge de 27 ans.

Pour les articles homonymes, voir Nicolas.
Astier Nicolas
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Activité
Autres informations
Taille
1,8 m
Masse
70 kg
Discipline sportive
Monture
Distinctions
Médaille d'or par équipe aux JO 2016
Médaille d'argent en individuel aux JO 2016

Biographie

Astier Nicolas pratique l'équitation sur poney dès l'âge de 7 ans, sous l'impulsion de sa mère. Trois ans plus tard, il débute les compétitions sur poney et devient à 15 ans membre de l’équipe de France de concours complet poney. Il remporte plusieurs prix avec Java Bleu La Brée. Les titres se poursuivent en catégorie Juniors puis en Jeunes cavaliers[1], puisqu'en 2009, il devient vice-champion d'Europe de concours complet Jeunes cavaliers[2]. Il accueille Piaf de B'Neville dans ses écuries la même année. Il fait ses premiers concours en catégorie senior en 2010[1]. Il part pour l'Angleterre à Hartpury pour toute la saison 2011, et y suit une licence en Equine Management. Revenu en Normandie l'année suivante, il décroche le titre de champion du monde des cavaliers de complet de moins de 25 ans et la médaille de bronze au championnat de France de la discipline[1].

Il retourne en Angleterre pour la saison 2013, travaillant à l’écurie de Nick Gautlett. Il termine neuvième du CCI 4* de Badminton avec Piaf de B’Neville. Devenu membre à part entière de l'équipe de France de concours complet, il participe à la médaille de bronze par équipes du championnat d'Europe de concours complet d'équitation à Malmö[3]. En 2014, il termine 3e par équipes du CICO 3* d’Aix-la-Chapelle avec Piaf de B’Neville, et 8e en individuel. Il remporte aussi le CCI 3* de Blair Castle avec Quickly du Buguet[1].

Après une absence de plusieurs mois, il reprend la compétition en avril 2015, terminant 8e du CCI3* de Belton en Angleterre[4]. Il ne participe pas aux championnats d'Europe de 2015 en raison d'un problème respiratoire de sa monture Piaf de B'Neville[5], jugeant plus sage d'attendre que le hongre se remette[6]. Il remporte l'édition 2015 du CCI 4* de Pau[1].

En 2016, lors des Jeux Olympiques d'été de 2016 à Rio de Janeiro, il est médaillé d'or au concours complet par équipes[7] et médaillé d'argent en individuel[8]. Il déclare ne pas avoir ressenti de pression importante pendant l'épreuve[9].

Palmarès[10]

  • 2018 :
  • 2019 :
    • 5e du CCI3*-S de Belton avec Babylon de Gamma
    • 10e du CCI2*-S de Chatsworth avec Lumberton
    • 8e du CCI3*-S de Barbury avec Babylon de Gamma
    • 9e du CCI3*-S de Barbury avec Lumberton
    • 2e du CCI2*-L du Haras du Pin avec Babylon de Gamma
    • Vainqueur du CCI4*-S de Blair Castle avec Babylon de Gamma
    • 10e du CCI3*-L de Blair Castle avec Lumberton

Chevaux (anciens et actuels)

  • Piaf de B'Neville
  • Jhakti du Janlie
  • Molakai
  • Quickly du Buguet
  • Alertamalib'Or
  • Spes Addit'Or
  • Babylon de Gamma
  • Vinci de la Vigne
  • Java Bleue la Brée
  • Cooley Hidden Cyclone
  • Countrie
  • Arpège du Mancel
  • Lumberton
  • Follow Me Palija

Distinctions

Notes et références

  1. « Biographie d'Astier NICOLAS », Fédération française d'équitation.
  2. « ASTIER NICOLAS : VICE-CHAMPION D’EUROPE DE CONCOURS COMPLET JEUNES CAVALIERS », sur http://www.ffe.com/, (consulté le 9 août 2016).
  3. « La fiche de ASTIER NICOLAS. EQUITATION - L'Equipe.fr », sur adrenaline.lequipe.fr (consulté le 9 août 2016).
  4. « CIC 3* Belton – Piaf de B’Neville et Astier Nicolas : un retour en forme - Equidia Life », (consulté le 9 août 2016).
  5. « Championnat d'Europe : Nicolas Touzaint remplace Astier Nicolas - Equidia Life », (consulté le 9 août 2016).
  6. « Astier Nicolas : C'était plus sage de ne pas l'emmener », sur GrandPrix-replay.com (consulté le 9 août 2016).
  7. « JO Rio 2016 : L'équipe de concours complet d'équitation remporte l'or à Rio », france-info.fr, (lire en ligne, consulté le 9 août 2016).
  8. Alexandre Coiquil, « Nicolas ne s'arrête pas : après l'or en équipe, voici l'argent en individuel ! », Eurosport, (consulté le 9 août 2016).
  9. « JO 2016 : Astier Nicolas offre l'or à l'équipe de France d'équitation : "J’étais comme dans mon jardin" » (consulté le 9 août 2016).
  10. « astiernicolas | RÉSULTATS », sur astiernicolas (consulté le 28 octobre 2018)
  11. Décret du 30 novembre 2016 portant promotion et nomination

Liens externes

  • Portail du sport
  • Portail équestre
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.