Atelier de Jeanne et Richard de Montbaston

Richard de Montbaston est un copiste parisien de la fin du XIVe siècle. De son atelier, sortit en particulier le Roman de la rose, enluminé par son épouse, Jeanne.

Richard Cœur de Lion naviguant, 1337, atelier de Richard de Montbaston.

Ayant prêté le serment des libraires en 1338, Richard de Montbaston est mentionné comme « libraire » dans le colophon de la Vie des saints. En revanche, sa femme, Jeanne, elle, prête le serment des libraires en 1353 comme illuminatrix et libraria, ce qui a donné lieu à des spéculations selon lesquelles si Richard avait le titre de copiste et était bien le propriétaire de l’atelier, il serait impossible de lui attribuer les enluminures de ses manuscrits et qu’on les devrait à sa femme, Jeanne, bien que son travail ne soit documenté dans aucun manuscrit survivant[1].

Notes et références

  1. Keith Busby, Les Manuscrits de Chrétien de Troyes, t. 1, Amsterdam, Rodopi, 1993, 503 p., (ISBN 978-9-05183-613-4), p. 262.
  • Portail de la peinture
  • Portail du Moyen Âge tardif
  • Portail de l’enluminure
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.