Atelier de construction de Puteaux

L'Atelier de construction de Puteaux[1], ou APXA » pour « Atelier » et « PX » pour « Puteaux ») était un arsenal d'État appartenant à l'armée française. Il était situé au 8, quai national à Puteaux (département de la Seine à l'époque, de nos jours dans les Hauts-de-Seine). Son nom est parfois écrit au pluriel (Ateliers), à tort car si on se réfère aux sources primaires, les cachets et timbres officiels sont bien au singulier[2].

Pour les articles homonymes, voir APX.

Historique

Il dépendait de l'arme de l'artillerie, au même titre que les ateliers de Tarbes, Angers, Avignon, Vernon (Eure)[3], Rennes, Lyon et Douai. Comme eux, il avait en charge les munitions et procédait à des essais. En revanche, les manufactures réalisaient les matériels de petite et moyenne taille (armes à feu et armes blanches), tandis que les ateliers dits « de fabrication » réalisaient les matériels de plus grande taille (pièces d'artillerie)[4].

Il a disparu après la Seconde Guerre mondiale, en étant transféré à Versailles-Satory et fusionné avec les ateliers de construction d'Issy-les-Moulineaux (AMX), spécialisé dans la construction de chars d'assaut et autres véhicules blindés.

L'atelier de Puteaux avait une double mission :

  • concevoir des armes nouvelles pour l'armée française. Il était spécialisé dans les armes de petit et de moyen calibre et leurs accessoires : mitrailleuses, canons, tourelles de chars, lunettes de visée, missiles etc.
  • fabriquer ces armes en série, seul ou concurremment avec d'autres usines.

Réalisations de l'atelier de Puteaux

Armes

Accessoires pour armes

Notes et références

  1. « Atelier de construction de Puteaux. Hauts-de-Seine », sur BnF - Bibliothèque nationale de France (consulté le 26 septembre 2018).
  2. « 1915 Cachet Atelier de construction de PUTEAUX sur lettre » (consulté le 26 septembre 2018).
  3. Eugène Hennebert, L'Artillerie, BnF collection ebooks, , 307 p. (ISBN 978-2-346-01565-8, EAN 978-2-34601565-8, lire en ligne).
  4. « Usines et Arsenal », sur Ille-et-Vilaine, le département (consulté le 29 juin 2018).
  5. « La mitrailleuse de Puteaux », sur Le Souvenir Français, (consulté le 26 septembre 2018).

Bibliographie

  • Eugène Hennebert, L'Artillerie, BnF collection ebooks, , 307 p. (ISBN 978-2-346-01565-8, EAN 978-2-34601565-8, lire en ligne).

Liens externes

  • Portail de la production industrielle
  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.