Attila Borsos

Attila Borsos, né le à Budapest, est un ancien joueur de handball hongrois, évoluant au poste d'arrière droit. En club, il a notamment évolué dans cinq clubs français entre la fin des années 1980 et 2002. Avec l'équipe de Hongrie, il a participé à trois championnats du monde (1990, 1993 et 1995), aux Jeux olympiques de 1992 et au premier Championnat d'Europe en 1994.

Dans le nom hongrois Borsos Attila, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Attila Borsos, où le prénom précède le nom.

Attila Borsos
Fiche d’identité
Nationalité Hongrie
Naissance
Lieu Budapest
Taille 1,85 m (6 1)[1]
Masse 85 kg (187 lb)[1]
Poste Arrière droit[2]
Situation en club
Club actuel fin de carrière
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
?-1984 Budapest Spartacus
1984-1988 Tatabányai Bányász
1988-1990 HBC Nantes
1990-1991 Tatabányai Bányász
1991-1992 USAM Nîmes
1992-12/1994 HB Saint-Brice 95[3]
12/1994-2000 SO Chambery
2000-2002 Villeurbanne HBA[2]
2002-? Tatabánya Carbonex
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
1986-? Hongrie 162 (300+)[4]
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Biographie

Attila commence sa carrière au Budapest Spartacus puis rejoint en 1984 le Tatabányai Bányász[4]. Entre 1988 et 1990, il tente sa première expérience à l'étranger au HBC Nantes[4] qui accède à la Division 2, puis participe aux barrages d'accession en Division 1. Après avoir retrouvé pendant une saison Tatabánya, il signe en 1991 à l'USAM Nîmes, club où il évolue lors des Jeux olympiques de 1992[5]. Défendant ensuite les couleurs de l'HB Saint-Brice 95[3], club du Val-d'Oise, il permet au club d'accéder à la Nationale 1A en terminant meilleur buteur de Nationale 1B (D2)[6]. Il prend la direction en décembre 1994 du SO Chambery pour apporter son expérience à une équipe qui vient d'accéder à l'élite[2]. Aux côtés de Guillaume Gille et sous les ordre de Philippe Gardent, il marque le club par son talent et son charisme et permet ainsi au club de devenir le 2e club français derrière le Montpellier Handball. Vice-champion de France en 1998, 1999, 2000. Toutefois, il se blesse à l'épaule et doit quitter le club chambérien pour rejoindre 2000 le Villeurbanne HBA avec lequel il devient champion de D2[2]. Sa dernière saison, il la dispute à Tatabánya où il a pris sa retraite en 2003[4].

Parallèlement, il prépare sa reconversion et travaille chez Veolia qui va lui proposer en 2003 de poursuivre sa carrière en tant que directeur de Veolia Transport en Hongrie et occupe ce poste pendant 7 ans[2]. Toutefois, il ne quitte pas complètement la planète handball puisqu'il est pendant de nombreuses années consultant pour la télé hongroise[7].

Palmarès

En club

En équipe nationale

Jeux olympiques[5]
Championnats du monde
Championnats d'Europe

Distinctions individuelles

Notes et références

  1. (hu) « Már csak emlék a profiélet », sur nemzetisport.hu, (consulté le 25 juin 2015)
  2. « Magazine du Chambéry SH N°1 », sur calameo.com, (consulté le 25 juin 2015)
  3. « L'Ultra-Violet n°30 (magazine du SC Sélestat) - Match SC Sélestat vs. Handball Saint-Brice 95 » [PDF], (consulté le 25 juin 2015)
  4. (hu) « Borsod megyei jelölt a Magyar Kézilabda Szövetség elnökségébe », sur borsodsport.hu, (consulté le 25 juin 2015)
  5. (en) « Profil d'Attila Borsos aux Jeux olympiques », sur sports-reference.com (consulté le 25 juin 2015)
  6. « Handball hebdo n°30 », sur Bibliothèque numérique Gallica, Fédération française de handball, (consulté le 29 septembre 2017)
  7. « Attila Borsos se rappelle au bon souvenir de ses amis français », sur handzone.net, (consulté le 25 juin 2015)
  • Portail du handball
  • Portail de la Hongrie
  • Portail de Budapest
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.