Au clair de la Lune (film)

Au clair de la Lune est un film québécois réalisé par André Forcier, sorti en 1983.

Ne doit pas être confondu avec Clair de lune (film).
Pour les articles homonymes, voir Clair de lune (homonymie).

Synopsis

Frank, un albinos qui s'ennuie de son paradis perdu, le pays de l'Albinie, rencontre Bert, un pauvre naïf souffrant d'arthrose, et lui fait du cinéma en lui racontant l'histoire inventée de son utopie. Bert, rêveur, en oubliera tous ses maux et pourra reconquérir son titre de champion au Moon Shine Bowling.

Commentaire

Au clair de la lune marque un virage important dans l'œuvre de Forcier et, d'une certaine manière aussi, un retour à la facture poétique et surréaliste[1] de son premier long métrage : Le retour de l'Immaculée-Conception. Forcier entreprend quelque chose de merveilleux (et de rare) : il crée une mythologie d'essence québécoise, qui se retrouvera aussi dans Kalamazoo (1988).

Utilisant pour la première fois la voix-off dans un de ses films, Forcier, et son personnage alter-ego Frank (lui aussi créateur), introduit le conte fantastique dans le cinéma québécois[2].

Fiche technique

Distribution

Notes et références

  1. Jean, Marcel, 1963-, Dictionnaire des films québécois (ISBN 978-2-924283-67-7 et 9782924283677, OCLC 900394181, lire en ligne)
  2. Extrait du texte de Richard Brouillette se retrouvant au verso du boîtier VHS du film.

Lien externe

  • Portail du cinéma québécois
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.