August Eigruber

August Eigruber est un homme politique, autrichien puis allemand, membre du parti nazi, né le à Steyr (Autriche) et mort exécuté le dans la prison de Landsberg (Allemagne).

August Eigruber

August Eigruber en 1938.

Naissance
Steyr, Autriche
Décès
Prison de Landsberg, Landsberg am Lech, Allemagne
Allégeance  Troisième Reich
Arme Schutzstaffel
Grade SS-Obergruppenführer
Années de service 1928-1945
Commandement Gauleiter de Reichsgau Oberdonau
Conflits Seconde Guerre mondiale

Eigruber a été SS-Obergruppenführer[alpha 1] et gauleiter dans la division administrative de Reichsgau Oberdonau, en Autriche.

Jeunesse et carrière

Né en Autriche, Eigruber suit une formation en géodésie et en mécanique à l'École fédérale autrichienne de l'ingénierie ferroviaire et sidérurgique. Il travaille ensuite dans ce domaine jusqu'en , date à laquelle il rejoint la jeunesse ouvrière nationale-socialiste d'Autriche, dont il devient chef en 1925. En , il rejoint le parti nazi (le NSDAP) et travaille dans le district de Steyr-Land en . Actif dans les opérations du NSDAP, parti prohibé en Autriche, Eigruber est condamné à plusieurs reprises à des peines de prison.

À partir de mai 1935, Eigruber devient directeur Gau (Gaugeschäftsführer) dans le Land de Haute-Autriche. Après l'Anschluss, il est nommé Landeshauptmann le . Le même mois, il rejoint la SA comme chef de brigade où il est promu Brigadeführer. Le , il est nommé gauleiter dans la division administrative de Reichsgau Oberdonau (Linz, Autriche), poste qu’il occupa jusqu'au .

Ascension au sein du parti nazi

Le , il est transféré dans la SS en tant que Standartenführer.

En septembre 1938, le gauleiter Eigruber assiste au congrès de Nuremberg.

On lui décerne le grade de Brigadeführer en puis le grade de Gruppenführer en 1940. En juillet 1940, August Eigruber se rend par bateau à Passau, où il est accueilli chaleureusement à l'hôtel de ville pour assister à la dernière pièce de Hans Baumann.

Le , il devient gouverneur du Reich (Reichstatthalter) d'Oberdonau, puis en , commissaire de la Défense du Reich (Reichsverteidigungskommissar). En juin 1943, Eigruber est promu au rang de SS-Obergruppenführer.

August Eigruber (à droite) avec Heinrich Himmler au camp de concentration de Mauthausen-Gusen, en .

Il supervise particulièrement la bonne marche du camp de Mauthausen, où il effectue plusieurs visites en compagnie de Himmler. En , il ordonne personnellement l'assassinat de tous les détenus de haut rang de ce camp.

Procès et exécution

Début mai 1945, il s'enfuit à Kirchdorf an der Krems mais est immédiatement arrêté dans la région du Salzkammergut par l'armée américaine. Il est ensuite entendu comme témoin au procès de Nuremberg

Eigruber est par ailleurs jugé par le tribunal militaire international de Dachau, lors du procès de Mauthausen-Gusen qui débute en . Le suivant, il est condamné à mort pour crimes de guerre commis au camp de concentration de Mauthausen : il est exécuté un an plus tard dans la prison de Landsberg, le .

Notes et références

Notes

  1. Grade équivalent en France à général de corps d'armée, mais il s'agit ici d’un grade politique dans l'Allgemeine SS, la « SS générale » non policière et non militaire.

Références

    Bibliographie

    • Florian Freund: Der Mauthausen-Prozeß, in: Dachauer Hefte 13 - Gericht und Gerechtigkeit; Hrsg.: Comité International de Dachau, Brüssel 1997
    • Ernst Klee: Das Personenlexikon zum Dritten Reich: Wer war was vor und nach 1945. Fischer-Taschenbuch-Verlag, Frankfurt am Main 2007, (ISBN 978-3-596-16048-8).
    • Erich Stockhorst: 5000 Köpfe – Wer war was im Dritten Reich. Arndt, Kiel 2000, (ISBN 3-88741-116-1).
    • Gauleiter: The Regional Leaders Of The Nazi Party And Their Deputies, 1925-1945 (Herbert Albrecht-H. Wilhelm Huttmann)-Volume 1 by Michael D. Miller and Andreas Schulz R. James Bender Publishing, 2012.
    • Portail de la Seconde Guerre mondiale
    • Portail du nazisme
    • Portail de l’Allemagne
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.