Augustus Owsley Stanley

Owsley Stanley (né Augustus Owsley Stanley III, au Kentucky, le - mort le en Australie[1]) est un chimiste underground, producteur de méthamphétamine puis de LSD purifié, durant la période 1965-1979 en Californie[1].

Augustus Owsley Stanley
Biographie
Naissance
Décès
(à 76 ans)
Queensland
Nom de naissance
Augustus Owsley Stanley III
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Biographie

Il est né en 1935 au Kentucky, l'état dont son grand-père, du même nom, fut gouverneur, de 1915 à 1919[1].

Après ses 18 mois de service militaire, il étudie le ballet, à Los Angeles. Puis, en 1963, il commence à assister à des cours de chimie à l'université de Californie à Berkeley, où il essaie pour la première fois des substances psychoactives et décide de synthétiser de la méthamphétamine (methedrine).

Il est alors connu sous les noms de Bear, White Rabbit, ou plus simplement Owsley. La police fait une saisie dans son laboratoire en 1966 mais n'y trouve que des substances servant à produire de la méthamphétamine.

Il est l'un des premiers chimistes underground à produire massivement du LSD purifié dans les années 1960. Il déménage à Los Angeles pour continuer à produire du LSD. Il utilise le même procédé que pour sa méthamphétamine et produit une quantité plus importante de LSD, estimée entre 100 000 et 10 millions de doses. Il retourne près de la baie de San Francisco, où il fournit Ken Kesey et les Merry Pranksters pour leurs fameux Acid Tests.

Il fut arrêté en 1967 et 200 g de LSD furent saisis à cette occasion soit l'équivalent de deux millions de doses de 100 µg.[2]

Il déménage en Australie au début des années 1980, où il meurt dans un accident de voiture, le , à 76 ans[1].

Notes et références

  1. (en) « Psychedelic icon Owsley Stanley dies in Australia », National Post (Toronto), avec Reuters, (consulté le 13 mars 2011).
  2. Didier POL, « Histoire du LSD », sur www.didier-pol.net (consulté le 17 février 2017)

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

  • Portail de la chimie
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.