Austrian Business Agency

Austrian Business Agency – Österreichische Industrieansiedlungs- und WirtschaftswerbungsgmbH (ABA-Invest in Austria) est l’agence de la République d’Autriche[1] en faveur de l'implantation des entreprises sur son territoire. L'organisme est responsable de la prospection et du suivi des entreprises étrangères souhaitant créer une filiale en Autriche. ABA fournit des informations sur l'Autriche en tant que pôle économique et conseille les investisseurs internationaux sur les questions liées au site d'implantation. L’agence a été créée en 1982 par l’ÖIAG[2] sous le nom d’ICD Austria pour être rebaptisée Austrian Business Agency (ABA) en 1995. À l’occasion de son 25e anniversaire en 2007, ABA a modifié son Corporate Design et utilise désormais, au lieu d’Austrian Business Agency, le nom d’ABA–Invest in Austria qui exprime mieux la mission de l’entreprise. ABA–Invest in Austria emploie 25 personnes en Autriche.

Pour les articles homonymes, voir ABA.

ABA a assisté beaucoup d’entreprises internationales de renom, notamment Sony, Infineon, Ikea, Matsushita Electric Works, Hutchison Mobilfunk, Holmes Place ou Starbucks, lors de leur implantation en Autriche.

«Site Autriche» (Location Austria), une branche de l'organisme ABA, fait depuis 1997 la promotion de l'Autriche comme site pour la production cinématographique internationale. En collaboration avec Austria Wirtschaftsservice GmbH (aws), Location Austria s’occupe des mesures de promotion dans le cadre de l’initiative « Film Industry Support Austria » (FISA). FISA est une initiative du ministère de la science, de la recherche et de l’économie qui soutient les films cinématographiques grâce à une subvention non remboursable s’élevant à 25 % des frais de production autrichiens subventionnables. (Complément d’information sur www.filmindustrysupportaustria.com)[3].

Domaines d’activité

Dans la course aux investissements directs, l'Autriche se trouve en concurrence avec la communauté internationale d'états. L'agence pour l'implantation des entreprises fait la promotion du pôle économique et a pour but d’améliorer l'image de l'Autriche en tant que nation industrielle. L'Autriche est un des pays les plus riches de l'UE[4] (se trouvant au quatrième rang) mais on ne la perçoit principalement que comme une nation touristique et culturelle.

ABA offre une assistance gratuite aux entreprises étrangères qui s'implantent en Autriche. Les investisseurs sont informés sur l'Autriche en tant que pôle économique ainsi que sur les conditions-cadres économiques, politiques et juridiques. Entre autres activités, ABA s'occupe de toutes les mises en relation nécessaires en Autriche, apporte des conseils dans la recherche d'un site et procure les informations pertinentes pour une entreprise telles que les facteurs-coûts approximatifs (coûts de main-d'œuvre et d'infrastructure par ex.), les aspects fiscaux et la performance des secteurs économiques dans le pays. ABA soutient également des entreprises dans leurs projets d’extension ainsi que dans des projets R&D.

Investissements directs internationaux

Avec l’implantation de 355 entreprises internationales, ABA-Invest in Austria a enregistré en 2018 un résultat record. Les investissements se chiffrent à 734,48 millions d’euros et le nombre d’emplois créés s’élève à 2888.               

108 entreprises installées en Autriche sont venues d’Allemagne qui est traditionnellement le premier pays investisseur. L’an passé, l’Allemagne a donc été à l’origine d’environ un tiers de tous les projets ABA.

La Suisse a dépassé l'Italie avec 36 nouvelles implantations (28). Avec 14 entreprises, le nombre de start-ups en provenance de Grande-Bretagne a été deux fois plus élevé que l'année précédente (7).

L'intérêt des entreprises des pays d'Europe centrale et orientale et d'Europe du Sud-Est ne faiblit pas non plus. Avec 88 sociétés, leur part en 2018 était d'environ un quart de toutes les nouvelles implantations de l'ABA ; les plus forts intérêts pouvant être attribués à la Hongrie (17 entreprises), la Slovénie (14 entreprises), la Russie (10 entreprises) et la Slovaquie (8 entreprises).

Parmi les entreprises implantées en Autriche, 32 mènent des activités de recherche et de développement et 29 sont des entreprises de production. Les secteurs des technologies de l'information, des télécommunications et des logiciels (56) ainsi que des services liés aux entreprises (55) sont les plus fortement représentés. En 2018, 22 startups étrangères ont choisi l'Autriche comme pôle économique.

Classement des Länder – Vienne devant la Basse-Autriche et Salzbourg

En 2018, la majorité des entreprises internationales (182) se sont à nouveau installées dans la capitale autrichienne, Vienne (2017 : 157). Le Land se caractérisant par le plus grand nombre d'implantations après Vienne était la Basse-Autriche avec 32 entreprises (2017 : 29), suivie de Salzbourg avec 30 entreprises (2017 : 42). 29 entreprises (2017 : 26) ont opté pour la Styrie et 22 pour la Carinthie (2017 : 27). Viennent ensuite le Tyrol avec 18 nouvelles implantations (2017 : 26) et le Vorarlberg avec 16 nouvelles implantations (2017 : 7). 15 entreprises se sont installées en Haute-Autriche (2017 : 23) et 6 au Burgenland (2017 : 5). Cinq entreprises sont implantées dans plusieurs Länder.

Implantations d’entreprises Projets ABA (Source: ABA-Invest in Austria)
Année 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Entreprises 107 123 152 201 256 158 198 183 201 228 276 297 319 344 355


Notes et références

  1. Bundesministerium für Wissenschaft, Forschung und Wirtschaft (BMWFW)|Ministère des Sciences, de la Recherche et de l'Economie de la République d'Autriche www.bmwfw.gv.at
  2. ÖIAG - Österreichische Industrieholding AG, www.oebib.gv.at
  3. www.filmindustrysupportaustria.com)
  4. Eurostat 2016, PIB par habitant en standards de pouvoir d’achat


Pages liées

  • Portail des entreprises
  • Portail de l'Autriche
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.