Aventures fantastiques (film)

Aventures fantastiques[1] (Vynález zkázy) est un long métrage d'animation de science-fiction tchécoslovaque réalisé par Karel Zeman, sorti en 1958, adaptation notamment du roman Face au drapeau de Jules Verne.

Pour les articles homonymes, voir Aventures fantastiques.
Aventures fantastiques
Affiche du film pour l'exploitation américaine.

Titre original Vynález zkázy
Réalisation Karel Zeman
Scénario Karel Zeman
Frantisek Hrubín
d'après le roman Face au drapeau, de Jules Verne
Acteurs principaux

Lubor Tokos
Jana Zatloukalová

Sociétés de production Československý Státní Film
Pays d’origine Tchécoslovaquie
Genre Animation
Science-fiction
Durée 83 minutes
Sortie 1958

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Synopsis

Le comte d'Artigas a mis sur pied une bande de pirates qui écume les épaves voire coule intentionnellement les navires marchands à l'aide d'un sous-marin ultramoderne, lui-même dérobé. Son ambition le pousse ensuite à enlever le professeur Roch et son assistant, Simon Hart, afin de les mettre à son service. Le professeur, tenu dans l'ignorance des projets maléfiques du comte, met au point un explosif très dangereux et révolutionnaire par sa puissance destructrice. Son assistant, lui, a décelé les projets du comte et est gardé prisonnier.

Mais Hart et Jana, une jeune naufragée, donnent l'alerte et une flotte internationale vient capturer d'Artigas. Le professeur, après avoir compris la duperie du comte, se sacrifie et fait exploser l'ile où il était détenu pendant que Hart et Jana réussissent à prendre la fuite en ballon.

Fiche technique

Distribution

  • Lubor Tokos : Simon Hart
  • Jana Zatloukalová : Jana
  • Miloslav Holub : le comte Artigas
  • Arnost Navrátil : le professeur Roch
  • Frantisek Cerný : le capitaine Spade
  • Václav Kyzlink : M. Serko
  • Vanislov Kuvlov
  • Václav Trégl

Autour du film

Karel Zeman adapte une nouvelle fois des textes de Jules Verne, un roman peu connu, Face au drapeau, et des éléments de quelques autres livres, tout en s'inspirant des gravures originales d'Édouard Riou (éd. Hetzel, 1866).

Ce film de science-fiction associe toutes les techniques d'animation connues à cette date. Riche en trucages, il passe pour être l'un des chefs d'œuvre du réalisateur.

C'est aussi un vibrant réquisitoire contre la guerre.

Distinctions

En 1958 le film reçoit un accueil enthousiaste à l'Exposition universelle de Bruxelles. On lui décerne aussi le grand prix au Festival mondial du film, le Prix de la Critique en 1959, l'Étoile de Cristal en 1960 et le Grand Prix International de l'Académie Française de Cinéma.

Notes

  1. Titres alternatifs : Une invention diabolique ; L'Invention diabolique ; Les Aventures fantastiques

Voir aussi

Bibliographie

  • Cinéma no 29, , page 100 ; no 38, , p. 101.
  • Jean d'Yvoire, Téléciné no 85, F.L.E.C.C., Paris, ,
  • Écran no 56, , page 4.
  • Xavier Kawa-Topor, « Karel Zeman et Jules Verne : le cinéma pour île mystérieuse », in Jules Verne en images, Revue 303, numéro spécial, , pp. 118-131. 
  • Jean-Gaspard Pálenícek, Dossier de presse du film Les Aventures fantastiques de Karel Zeman, Malavida films, 2013. 

Liens externes

  • Portail du cinéma
  • Portail de l’animation
  • Portail de la République tchèque
  • Portail de la Slovaquie
  • Portail de Jules Verne
  • Portail de la science-fiction
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.