Béatrice de Brabant

Béatrice de Brabant (née en 1225; † 1288) fut langravine de Thuringe et reine d'Allemagne de 1246 à 1247.

Sceau de Béatrice de Brabant.

Biographie

Béatrice de Brabant est la fille du duc Henri II de Brabant et de Basse-Lorraine, et de Marie de Hohenstaufen, fille du roi des Romains Philippe de Souabe. Elle avait cinq frères et sœurs, dont le duc Henri III, et Marie qui fut exécutée pour infidélité par son époux, Louis le Sévère.

Elle épousa le landgrave Henri le Raspon le . Ce dernier, qui sera proclamé roi d'Allemagne par les factions en 1246, n'avait pu avoir d'enfant après trois ans de mariage de ses deux épouses précédentes, Élisabeth de Brandebourg (1206–1231) et Gertrude de Babenberg ; or cette dernière union restera également stérile, et Henri mourra en 1247, laissant le comté de Thuringe à son neveu Henri.

La même année, en , Beatrice épouse Guillaume II de Flandre († ). Elle lui survivra 37 ans.

Bienfaitrice de l'abbaye de Groeninghe, dans la région de Courtrai, elle lui fait don de la statue de Notre-Dame de Groeninghe, qu'elle aurait reçu du Pape Honorius IV en 1285. Elle fait également don du cierge de Groeninghe, façonné à partir d'un fragment du cierge d'Arras, réputé miraculeux, qu'elle avait obtenu de l'évèque d'arras la même année.[1]

Références

  1. A. Possoz, Notre-Dame de Groeninghe, Tournai, Malot et Levasseur, , p 45, p 64
  • Portail du Saint-Empire romain germanique
  • Portail du catholicisme
  • Portail de la Région flamande
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.