BMW R 100 GS

La R 100 GS est un modèle de motocyclette du constructeur bavarois BMW.

BMW R 100 GS

BMW R 100 GS

Constructeur BMW
Années de production 1987 - 1996
Production totale 34 007 exemplaire(s)
Prix à sa sortie 6 640
Type Moto Sport
Moteur et transmission
Moteur(s) bicylindre à plat, 4-temps, refroidi par air
Distribution 1 ACT, 2 soupapes par cylindre
Cylindrée 980 cm3
Puissance maximale 60 ch à 6 500 tr/min
Couple maximal 7,5 kg⋅m à 3 750 tr/min
Alimentation 2 carburateurs Bing ∅ 40 mm
Embrayage monodisque à sec
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission par cardan
Vitesse maximale 180 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre double berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique (225 mm)
Suspension arrière (débattement) Paralever (180 mm)
Frein avant 1 disque ∅ 285 mm
Frein arrière tambour simple came ∅ 200 mm
Poids et dimensions
Empattement 1 514 mm
Poids à sec 210 kg
Réservoir (réserve) 24 litres

La R 100 GS est apparue en 1987. Elle reprend la partie cycle modernisée de la R 80 G/S, avec un moteur de 980 cm3 et soixante chevaux. Elle sortira simultanément en version 798 cm3 (R 80 GS).

La suspension arrière passe du Monolever au Paralever, fondée sur le principe d'un quasi-parallélogramme déformable dont la géométrie atténue les effets parasites de levée à l'accélération procurés par la transmission par arbre et cardan. Autres évolutions par rapport à la R 80 G/S, la R 100 GS propose en série un radiateur d'huile fixé sur le pare-cylindre droit, des jantes à rayons tangentiels tubeless (en dix-sept pouces à l'arrière) et une fourche de plus gros diamètre, dont les fonctions d'amortissement en détente et compression sont dissociées selon le bras. Le freinage est assuré à l'avant par un étrier Brembo de plus gros diamètre et placé désormais à l'avant du fourreau. L'échappement est en inox. Un sabot moteur en alu est complété par un sabot en plastique évasé qui protège le bas des cylindres. En résumé, ces aménagements correspondent bien à la signification des sigles G et S ; sur la R 80 G/S, ils signifiaient Gelände/Strasse (Tout-terrain/route) ; sur la R 100 GS, le « G » signifie toujours Gelände mais le « S » correspond à Sport. Elle disparait du catalogue en 1996.

En 1989, elle est doublée d'une version Paris-Dakar, avec un réservoir de trente-cinq litres, des barres de protection autour de la machine, d'une selle biplace et en option d'une selle monoplace équipée d'un porte-bagages. Cette nouvelle version fait grimper le poids de l'engin à 236 kg avec le plein d'essence.

R 100 GS Paris-Dakar

Notes et références

    • Portail des transports
    • Portail de l’Allemagne
    • Portail de la moto
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.