Bad Belzig

Bad Belzig (Belzig-les-Bains en français) est une ville historique allemande et une station thermale, le chef-lieu de l'arrondissement de Potsdam-Mittelmark dans le Land de Brandebourg.

Bad Belzig
Belzig-les-Bains

Vue sur le centre historique.

Héraldique
Administration
Pays Allemagne
Land  Brandebourg
Arrondissement
(Landkreis)
Potsdam-Mittelmark
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Roland Leisegang (sans parti)
Code postal 14806
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
12 0 69 020
Indicatif téléphonique 033841
Immatriculation PM
Démographie
Population 11 144 hab. ()
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 08′ 32″ nord, 12° 35′ 44″ est
Altitude 88 m
Superficie 23 607 ha = 236,07 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Bad Belzig
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Bad Belzig
Liens
Site web www.stadt-belzig.de

    Géographie

    Vue sur la gare vers le Hoher Fläming.

    Situation

    La ville est située dans les collines du Hoher Fläming, déclaré parc naturel du Land de Brandebourg en 1997. Les vastes pelouses au nord-est, également une réserve naturelle, font partie de la vallée proglaciaire de Głogów-Baruth ; c'est l'un des derniers habitats de la Grande Outarde en Allemagne.

    La gare de Bad Belzig est une station de la ligne de Berlin à Blankenheim. L'autoroute 9 passe à quelques kilomètres au sud-est.

    Morphologie urbaine

    Localités

    La municipalité comprend la ville de Bad Belzig (unité urbaine) et les localités suivantes : Bergholz, Borne, Dippmannsdorf, Fredersdorf, Groß Briesen (et Klein Briesen), Hagelberg (et Klein Glien), Kuhlowitz (avec Preußnitz), Lübnitz, Lüsse, Lütte, Neschholz, Ragösen, Schwanebeck et Werbig (avec Egelinde et Hohenspringe).

    Quartiers

    La ville de Bad Belzig (unité urbaine) elle-même peut être partagée en quatre quartiers différents : la vieille ville, Klinkengrund, Kurparksiedlung et Seedoche.

    Histoire

    Le château d'Eisenhardt.

    Un château des tribus slaves (Hevelli) y fut construite au Xe siècle. Au cours de la colonisation germanique, la fortification (grad) de Belizi fut mentionné pour la première fois en 997 dans un acte de l'empereur Otton II. Suite à un soulèvement des tribus slaves, les souverains du Saint-Empire ont perdu le contrôle de la région au nord du Fläming, jusqu'à la reconquête par le margrave Albert l'Ours vers l'an 1150.

    Au milieu du XIIIe siècle, le fief appartint au duché ascanien d'Albert Ier de Saxe, le futur duché de Saxe-Wittemberg. Pendant des siècles, Belzig formait la partie extrême nord de l'électorat de Saxe, près de la frontière avec la marche de Brandebourg et l'archevêché de Magdebourg. Le château (Burg Eisenhardt) fut reconstruit et le faubourg a reçu les droits municipaux en 1358.

    Martin Luther a prêché dans l'église paroissiale en 1530 ; durant la guerre de Smalkalde en 1547, la ville fut dévastée par des forces espagnoles. Cent ans plus tard, pendant la guerre de Trente Ans, la cité et le château furent presque entièrement détruits par les troupes de l'Empire suédois. Le , en amont de la bataille de Leipzig, un corps d'armée français du général Jean-Baptiste Girard en campagne d'Allemagne a eu une escarmouche avec l'armée prussienne sous le commandement du général Karl Friedrich von Hirschfeld et des cosaques russes du général Alexandre Tchernychev sur les versants du mont Hagelberg.

    Suite aux décisions du congrès de Vienne en 1815, le domaine de Belzig a été attribué au royaume de Prusse et fut incorporé dans la province de Brandebourg. À partir de 1952 jusqu'à la réunification allemande en 1990, la ville appartint au district de Potsdam au sein de la République démocratique allemande (RDA). Depuis 2005, Belzig est une station thermale reconnue par l'Etat.

    Démographie

    Bad Belzig:
    Évolution de la population dans les limites de 2013
    [1].
    Année Population
    18758 847
    18908 665
    19109 162
    19259 362
    19339 516
    193910 636
    194614 452
    195014 139
    196412 329
    197112 145
    Année Population
    198111 873
    198511 849
    198912 035
    199011 960
    199111 807
    199211 673
    199311 917
    199411 595
    199511 711
    199611 656
    Année Population
    199711 932
    199812 182
    199912 156
    200012 263
    200112 158
    200211 916
    200311 960
    200411 833
    200511 772
    200611 675
    Année Population
    200711 450
    200811 308
    200911 225
    201011 248
    201111 161
    201211 119
    201311 056

    Culture et patrimoine

    La mairie de Bad Belzig.

    Patrimoine et sites

    Le manoir de Fredersdorf se trouve dans la localité du même à Bad Belzig.

    La communauté intentionnelle de Zegg s'y trouve aussi.

    Jumelages

    Personnalités

    Références

    1. Les sources de données se trouvent en detail dans les Wikimedia Commons Population Projection Brandenburg at Wikimedia Commons

    Liens externes

    • Portail du Brandebourg
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.