Balduin Hoyoul

Balduin Hoyoul ou Hoyeux ou Huiol ou Hujus (né en ou à Liège - mort le à Stuttgart) est un chanteur, maître de chapelle et compositeur de l'école franco-flamande.

Biographie

Originaire de Liège, il est le fils de Marcus Hoyoul. À l'âge de treize ans, il est chanteur de descant à la cour de Stuttgart, sous la direction de Ludwig Daser. Entre 1563 et 1564, il est l'élève de Roland de Lassus à Munich, avant de retourner à Stuttgart - sa première œuvre dans les archives de la chapelle de Stuttgart remonte à 1569. Le 11 août 1574, il épouse Brigitta, la fille de Ludwig Daser. En 1589, il reprend la charge de maître de chapelle occupée par son beau-père à Stuttgart. En 1593, il se porte candidat sans succès au même poste de maître de chapelle à la cour de Dresde. Il meurt de la peste à Stuttgart en 1594, et est remplacé à son poste par un autre élève de de Lassus, Leonhard Lechner.

Œuvres

  • Sacrae cantiones pour 5 à 10 voix, Nuremberg, 1587
  • Geistliche Lieder und Psalmen, Nuremberg, 1589
  • Missa "Anchor che col partire"
  • Missa super "Rossignoles qui chantes au vert"
  • 8 magnificats
  • 19 hymnes en allemand
  • plusieurs motets en latin

Notes et références

    Voir aussi

    Bibliographie

    • (de) Horst Leuchtmann, « Hoyoul (Hoyeux, Huiol, Hujus), Balduin  », dans Neue Deutsche Biographie (NDB), vol. 9, Berlin, Duncker & Humblot, (ISBN 3-428-00190-7), p. 673 et suivantes
    • (en) Daniel T. Politoske, Balduin Hoyoul: A Netherlander at a German Court Chapel, Université du Michigan,

    Discographie

    • Hoyoul: Sacræ Cantiones, Hofkapelle, dir. Michael Procter, Christophorus, 2000
    • Luther: The Noble art of Music - Desprez, Hoyoul, Praetorius, Utopia/Inalto, Etcetera, 2018

    Liens externes

    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.