Balle tire-bouchon

Une balle tire-bouchon (en anglais screwball[N 1] ou encore screwgie) est, au baseball, un type de lancer de balle à effet dans lequel la balle est lancée de façon à dévier dans la direction opposée à celle d'une balle glissante (slider ou curveball). Selon l'angle du bras du lanceur, la balle peut aussi avoir un effet plongeant.

Pour les articles homonymes, voir Balle, Tire-bouchon (homonymie) et Screwball.

Carl Hubbell (1903-1988) a été l'un des plus fameux lanceurs de balle tire-bouchon de l'histoire de la ligue majeure de baseball[1]. On le surnommait « Scroogie King » en raison de sa maîtrise de ce type de lancer et de la fréquence avec laquelle il l'utilisait. Parmi les autres grands artistes de la balle tire-bouchon, on peut citer Mike Cuellar, Fernando Valenzuela et Mike Marshall, qui tous ont remporté le trophée Cy Young.

Effets

Illustration de l'effet Magnus sur une balle.

La trajectoire incurvée d'une balle tire-bouchon s'explique par l’effet Magnus, selon lequel quand la vitesse d'un fluide (comme l'air) augmente, sa pression diminue, et réciproquement. Or la rotation d'un objet diminue différemment la vitesse de l'air autour de lui si cet objet se déplace par rapport à l'air (ou si l'air se déplace).

Lancée par un droitier, une balle tire-bouchon adopte une trajectoire qui s'incurve de gauche à droite du point de vue du lanceur, et donc se dirige vers le bas et vers l'intérieur du point de vue d'un batteur droitier qui la voit arriver, vers le bas et l'extérieur si le batteur est gaucher. Inversement, si le lanceur est gaucher, la balle tire-bouchon se dirige de droite à gauche : si le batteur qui la rattrape est gaucher, il la voit alors arriver vers le bas et l'intérieur, s'il est droitier vers le bas et l'extérieur. Ainsi, les lanceurs droitiers ont tendance à lancer la balle en tire-bouchon si le batteur est gaucher de la même façon qu'ils lanceront une balle glissante (slider) si le batteur est droitier.

Lanceurs célèbres de balles tire-bouchon

Le lanceur gaucher Warren Spahn, spécialiste de la balle tire-bouchon, photographié en 1953.

L'un des premiers grands grands spécialistes de la balle tire-bouchon fut Christy Mathewson (1900-1916), dont le lancer était alors qualifié de « fadeaway » (c'est-à-dire le « tir en arrière », par analogie avec la technique de lancer de balle du même nom au basket-ball) . Les principaux lanceurs de balle tire-bouchon ayant évolué en ligue majeure sont :

Influence du terme

Le mot screwball est ensuite devenu un terme d'argot américain pour désigner un individu au comportement étrange voire excentrique. Ensuite, cette acception du terme a donné lieu à un genre de comédie cinématographique développé à Hollywood dans les années 1930 : la screwball comedy.

Notes et références

Notes

  1. Littéralement : « balle vissée » ou « balle dévissée »

Références

  1. « Carl Hubbell », Sports Reference LLC. (consulté le 18 février 2012)
  2. (en) Hubbell Out For Season, New York Times, August 24, 1938, pg. 26.
  3. (en) Blanton, Pirates, Stops Dodgers, 8-2, New York Times, May 19, 1935, pg. S5.
  4. (en) Arroyo:Artist of Yankee Bullpen, New York Times, August 21, 1960, pg. S2.
  5. (en) Orioles Get Baldschun of Phillies, New York Times, December 7, 1965, pg. 61.
  6. (en) http://www.baseballreliquary.org/InductionDay2006_review.htm
  7. (en) Roundup: Cuellar Holds Showing of Old Art Form, New York Times, June 12, 1970, pg. 43.
  8. (en) http://espn.go.com/gammons/s/2001/0212/1079272.html
  9. (en) http://multimedia.foxsports.com/m/video/25977947/the-herrera-screwball.htm
  10. « Unheralded Braden keeps making us believe this is his defining year », CNN, (lire en ligne)

Liens externes

  • Portail du baseball
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.