Baray

Un baray est, dans l'empire khmer, un vaste quadrilatère de digues puissantes pouvant atteindre des dimensions considérables. Le baray occidental, le troisième et le plus élaboré des réservoirs d'Angkor, mesure ainsi 8 km de long et 2,2 km de large.

Carte d'Angkor Thom montrant la disposition des barays
Baray Srah Srang.

L'aménagement des baray permet un réseau hydraulique angkorien élaboré. Le mode de fonctionnement des baray est simple : remplissage par les eaux de pluie ou les rivières puis, en fonction de la pente naturelle du terrain, redistribution par un système de canaux primaires et secondaires dans les rizières.

En Asie du Sud-Est, des mois de quasi-sécheresse suivent les mois de mousson. Pour assurer un approvisionnement constant en eau, réguler la production de riz et maîtriser les crues, les Khmers édifièrent tout un réseau de canaux, de fossés, de bassins et de réservoirs.

Un district de la province de Kampong Thom s'appelle également Baray (même origine).

Voir aussi

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail du Cambodge
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.