Barbara Lynn

Barbara Lynn (née Barbara Lynn Ozen puis Barbara Lynn Cumby le 16 janvier 1942 à Beaumont aux États-Unis) est une chanteuse et guitariste américaine de rhythm and blues et de soul music. Elle est considérée comme la première femme à faire vibrer une guitare électrique sur scène[1].

Pour les articles homonymes, voir Lynn.
Barbara Lynn
Informations générales
Nom de naissance Barbara Lynn Ozen
Naissance
Beaumont Texas États-Unis
Genre musical Blues, blues électrique, blues rock, rhythm and blues, jazz
Instruments Voix, guitare
Labels Jamie Records

Biographie

Barbara Lynn a joué du piano[2] dans son enfance puis a choisi la guitare[3] qu'elle joue en gauchère. Inspirée par les artistes de blues comme Guitar Slim et Jimmy Reed, et aussi Elvis Presley et Brenda Lee, elle gagne plusieurs spectacles de talent locaux avec son groupe féminin Bobbie Lynn & The Idols[4]. Son premier single, You'll Lose A Good Thing[5], a été un n°1 américain du Billboard R&B Singles.

Discographie (sélective)

  • 1963 : You'll Lose A Good Thing (Jamie)
  • 1964 : Sister of Soul (Jamie)
  • 1968 : Here Is Barbara Lynn (Atlantic)
  • 1988 : You Don't Have To Go (Ichiban)
  • 1993 : So Good (Bullseye Blues)
  • 1996 : Until Then I'll Suffer (I.T.P.)
  • 2000 : Hot Night Tonight (Antone's)
  • 2004 : Blues & Soul Situation (Dialtone)

Récompenses

Barbara Lynn a eu un Pioneer Award par la Blues Foundation en 1999[6].

Références

  1. sur Le Devoir.
  2. (en-US) « The Story of Barbara Lynn », sur Mental Itch, (consulté le 20 juin 2019)
  3. (en) « Music Review: 'Here is Barbara Lynn' Reissue », sur NPR.org (consulté le 20 juin 2019)
  4. sur AllMusic.
  5. (en) « Barbara Lynn », sur Texas Monthly, (consulté le 20 juin 2019)
  6. sur thevindicator.com

Liens externes

  • Portail du blues
  • Portail de la guitare
  • Portail des Afro-Américains
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.