Barbara de Brandebourg-Ansbach-Culmbach

Barbara de Brandebourg-Ansbach-Culmbach ( à Ansbach à Carlsbad) était une princesse de Brandebourg-Ansbach par naissance et par mariage, landgravine de Leuchtenberg.

Barbara de Brandebourg-Ansbach
Titre de noblesse
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Père
Mère
Fratrie
Sophie de Brandenburg-Ansbach-Kulmbach
Georges de Brandebourg-Ansbach
Jean de Brandebourg-Ansbach (en)
Guillaume de Brandebourg-Ansbach
Casimir de Brandebourg-Kulmbach
Jean-Albert de Brandebourg-Ansbach
Gumprecht de Brandebourg-Ansbach-Kulmbach (d)
Élisabeth de Brandenbourg-Ansbach-Culmbach
Albert de Brandebourg
Marguerite de Brandebourg-Ansbach (d)
Anne de Brandebourg-Ansbach (d)
Frédéric de Brandebourg-Ansbach (d)
Conjoint
Enfants
Ludwig Heinrich von Leuchtenberg (d)
Élisabeth de Leuchtenberg

Biographie

Barbara était une fille du margrave Frédéric II de Brandebourg-Ansbach (1460-1536) de son mariage avec Sophie Jagellon (1464-1512), fille du roi Casimir IV Jagellon de Pologne.

Elle a épousé le 29 septembre 1527 au Château de Plassenburg le comte Georges III de Leuchtenberg (1502-1555). Elle a apporté une dot de 10000florins dans le mariage et la dot de 3000florins a été réglé sur elle.

En 1549, elle a présenté ses excuses par écrit à ses nombreux proches, parce que son fils avait épousé la très riche Mathilde de la Marck-Arenberg, sans consultation de la plupart des membres de sa famille.[1] Le mariage avait été organisé par son frère Albert et a joué un rôle dans la restauration de la santé financière du landgraviat.

Barbara est morte en 1552, et a été enterrée dans l'Église de l'Assomption, à Pfreimd. Une tombe de marbre rouge avec ses armoiries se trouve en face de l'autel[2].

Descendance

De son mariage, Barbara a eu les enfants suivants :

Références

  • Johann Baptist Brenner: Die Landgrafen von Leuchtenberg historisch genealogisch erläutert, an der Tauber, L. M. Beck, 1834, p. 57 ff

Notes de bas de page et références

  1. Wilhelm Adolf Schmidt: Zeitschrift für Geschichtswissenschaft, Veit et Comp., 1844, S. 74
  2. Richard Hoffmann et Felix Mader: Die Kunstdenkmäler von Bayern, vol. 2, Oldenbourg Wissenschaftsverlag, 1983, p. 87
  • Portail de la Renaissance
  • Portail du Saint-Empire romain germanique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.