Basilique Santi Bonifacio e Alessio

La basilique Santi Bonifacio e Alessio (en français : basilique Saints Boniface et Alexis) est une basilique mineure située à Rome sur l'Aventin et dédiée à Boniface de Tarse (en) et Alexis de Rome. Bien que d'origine très ancienne (une chapelle du Ve siècle) d'importants travaux effectués au XVIIIe siècle ont transformé son intérieur en édifice baroque. Depuis 1860 elle est confiée aux religieux somasques qui en assurent les services pastoraux.

Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Alexis.

Basilique Santi Bonifacio e Alessio

Façade de la basilique Santi Bonifacio e Alessio
Présentation
Nom local Basilica dei Santi Bonifacio e Alessio
Culte catholique
Type Basilique
Rattachement Somasques
Début de la construction IIIe siècle
Fin des travaux 1860 (dernière restauration)
Style dominant Architecture de la Renaissance et architecture romane
Géographie
Pays Italie
Région Latium
Ville Rome
Coordonnées 41° 53′ 01″ nord, 12° 28′ 44″ est
Géolocalisation sur la carte : Italie
Géolocalisation sur la carte : Rome

Histoire

Madonna di Sant’ Alessio (Madonna dell'Intercessione)
Madonna di Sant'Alessio

Fondée au IIIe ou au IVe siècle, elle fut restaurée en 1216 par Honorius III. Il reste de cette époque plusieurs colonnes dans la partie Est de l'abside. Elle fut encore restaurée en 1582 puis dans les années 1750 par Tommaso De Marchis, et enfin entre 1852 et 1860 par les pères Somasques.

Le maître-autel date de l'époque de Marchis tout comme la façade de style renaissance qui elle-même prend appui sur le portique médiéval.

L'église est flanquée d'un clocher roman.

Intérieur de l'église

Dans la travée sud de la nef se trouve le monument funéraire de Eleonora Boncompagni Borghese qui date de 1693 et qui a été réalisé par Giovan Contini Batiste. Dans le transept sud se trouve la chapelle de Charles IV d'Espagne, dans laquelle est conservée une icône de l'assomption de la Vierge Marie (Madonna di Sant’ Alessio, Madonna dell' Intercessione) qui - selon la tradition légendaire - daterait du IIIe siècle, et aurait été rapportée d'Orient par Saint-Alexis.

Sous l'église se trouve une crypte romane, dont l'autel contient les reliques de saint Thomas Becket. Ses murs sont ornés de fresques du XIIe siècle représentant l'Agneau de Dieu et les symboles des évangélistes, ainsi que du côté nord une fresque de Jean-Francois de Troy: Saint Jérôme Emilien présentant des orphelins à la Vierge.

La basilique est liée à un titre cardinalice depuis 1587. D'abord dénommé Saint-Alexis, il porte maintenant le nom de Saints-Boniface-et-Alexis.

Galerie

Voir aussi

Sources et Références

  • Portail du baroque
  • Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail de Rome
  • Portail du catholicisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.