Bataille d'Ibarra (1823)

La bataille d'Ibarra, ou bataille de la Ribera de Tahuando est un affrontement qui a eu lieu le à Ibarra, dans l'actuel Équateur, entre les forces de l'armée colombienne dirigées par Simón Bolívar et les forces royalistes de Pasto commandées par Agustín Agualongo (es).

Ne doit pas être confondu avec Bataille d'Ibarra (1812).
Bataille d'Ibarra

Informations générales
Date
Lieu Ibarra, Équateur
Issue Victoire des Colombiens
Belligérants
Grande Colombie royalistes de Pasto
Commandants
Simón BolívarAgustín Agualongo (es)
Forces en présence
1 800 soldats[1]2 000[2]
Pertes
13 morts[3]800 morts[3]

Campagne de Pasto
(Guerre d'indépendance de la Colombie)

Batailles

m

Déroulement

Le colonel Agualongo, commandant royaliste de Pasto, profitant d'une halte de Bolívar à El Garzal, dans la province de Los Ríos, se révolte le de cette année. Bolívar, apprenant que Agualongo avait vaincu le colonel Juan José Flores, se met en marche pour mâter la rébellion de Pasto[4].

Bolívar regroupe ses troupes à Otavalo[5] et après sept jours de marche forcée[6], le , il défait Agualongo dans les rues d'Ibarra[7] et près de l'hacienda La Victoria, sur l'autre rive du río Tahuando, lieu où se trouve la pierre nommée « Chapetona » qui rappelle le fait[3]. Il est dit que Bolívar est monté sur cette pierre pour diriger ses troupes[réf. nécessaire].

La bataille garde une importance spéciale pour être la seule dirigée personnellement par Bolívar en territoire équatorien.

Références

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Batalla de Ibarra » (voir la liste des auteurs).
  1. Cacua Prada 2006, p. 96.
  2. Cacua Prada 2006, p. 86.
  3. Cacua Prada 2006, p. 81.
  4. Cacua Prada 2006, p. 84 et 86.
  5. Cacua Prada 2006, p. 94.
  6. Cacua Prada 2006, p. 89-92.
  7. Cacua Prada 2006, p. 95-99.

Voir aussi

Bibliographie

  • (es) Antonio Cacua Prada, « La Batalla de Ibarra: Un hito en la libertad de América », Boletín de Historia y Antigüedades, vol. XCIII, no 832, (lire en ligne)

Lien externe

  • Portail de la Colombie
  • Portail de l’Équateur
  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail des années 1820
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.