Bataille de Grahamstown

La bataille de Grahamstown ou d'Egazani (le champ du sang) est livrée le en Afrique du Sud, pendant la cinquième guerre cafre (1818-1819).

Bataille de Grahamstown

Informations générales
Date
Lieu Grahamstown
Afrique du Sud
Issue Victoire britannique
Belligérants
 Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'IrlandeXhosas
Commandants
Colonel Tom Willshire (en)Makana Nxele
Forces en présence
350 hommes10 000 hommes
Pertes
6 tués1 000 tués et blessés environ

Cinquième guerre cafre

Coordonnées 33° 18′ 36″ sud, 26° 31′ 36″ est

Excédés par les spoliations de terres dont ils s'estiment victimes de la part des colons et des autorités britanniques, les Xhosa, menés par le chef et prophète Makana Nxele, attaquent Grahamstown, défendue par une garnison de 350 hommes commandés par le colonel Tom Willshire (en). Malgré une écrasante supériorité numérique, les Xhosa ne parviennent pas à entamer les défenses adverses. L'artillerie britannique leur inflige des pertes effroyables et après trois heures de combat, ils sont contraints de battre en retraite.

Sources

  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’Afrique du Sud
  • Portail des années 1810
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.