Bataille de Lemberg

La bataille de Lemberg est un épisode du début de la Première Guerre mondiale. Elle oppose l'Empire russe à l'Empire austro-hongrois au cours des mois d' et de .

Bataille de Lemberg
En bas le front galicien, théâtre des opérations de l'avancée austro-hongroise (flèches rouges) puis du recul (flèches bleues).
Informations générales
Date 26 août-
Lieu Lemberg (Lviv), Galicie
Issue Victoire russe
Belligérants
Empire russe Autriche-Hongrie
Commandants
Nikolaï Ivanov
Anton von Saltza
Alexei Evert
Pavel Plehve
Nikolaï Rouzski
Alexeï Broussilov
Conrad von Hötzendorf
Frédéric de Teschen
Viktor von Dankl
Moritz von Auffenberg
Rudolf von Brudermann
Eduard von Böhm-Ermolli
Hermann Kövess
Heinrich Kummer von Falkenfeld
Forces en présence
1 200 000 hommes1 000 000 hommes
Pertes
255 000 tués, blessés ou prisonniers300 000 tués ou blessés
130 000 prisonniers

Première Guerre mondiale

Batailles

Front d'Europe de l’Est


Front italien


Front d'Europe de l’Ouest


Front du Moyen-Orient


Front africain


Bataille de l'Atlantique

Coordonnées 49° 51′ 00″ nord, 24° 01′ 00″ est
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Géolocalisation sur la carte : Europe

Première phase

Troupes austro-hongroises à Tchernivtsi (Bucovine), 1915

Le plan du chef d'état-major austro-hongrois Franz Conrad von Hötzendorf prévoyait une avance rapide des 1re et 4e armées austro-hongroises vers Brest-Litovsk afin de couper la voie ferrée stratégique de Kiev à Varsovie tandis que la 3e armée austro-hongroise devait se maintenir dans la région de Stanislav (actuelle Ivano-Frankivsk) pour protéger la Bucovine.

L'offensive austro-hongroise en Pologne russe, victorieuse dans un premier temps à la bataille de Krasnik (23 – 25 août 1914) puis à la bataille de Komarow (26 août – 2 septembre) ne réussit pas à conserver son avantage : la 3e armée austro-hongroise est repoussée par la 3e armée russe à la bataille de la Gnila Lipa (de) (Hnyla Lypa) les 29 – 30 août.

Deuxième phase

Troupes russes entrant à Lvov, 1914

Du 6 au 11 septembre, la 3e armée russe réussit à percer une brèche entre les 1re et 4e armées austro-hongroises à la bataille de Rava-Rouska. L'attaque contraint les Austro-Hongrois à abandonner leur base principale à Lemberg et à se replier de 160 km dans les Carpates. À l'exception de la forteresse de Przemysl assiégée par la 3e armée russe, les Russes occupent toute la Galicie.

La confiance que les Allemands portent dans leur allié austro-hongrois, qui compte 430 000 soldats disparus (tués, blessés, déserteurs ou faits prisonniers) lors de la campagne en Galicie, est sévèrement entamée. Il devient clair également que les Russes préparent de nouvelles attaques et que les Austro-Hongrois ne peuvent résister à l'offensive russe sans une aide massive des Allemands. Ceux-ci, qui viennent de remporter sur les Russes la bataille de Tannenberg (26 – 29 août), ont désormais l'avantage à l'est.

Ordre de bataille

Forces russes

Commandant en chef – Nikolaï Ivanov, chef d'état major – Mikhail Alekseïev

Autriche-Hongrie

Images

Annexes

Notes et références

    Liens externes

    • Portail de la Première Guerre mondiale
    • Portail de l’Autriche-Hongrie
    • Portail de l’Empire russe
    • Portail de l’histoire militaire
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.