Bataille de Montfaucon en Argonne

En 882, à la suite de la bataille de Saucourt-en-Vimeu, les Vikings continuent leurs raids, et mettent à sac le Hainaut, les environs de Laon et de Reims. En 883, c'est au tour de Saint-Quentin et d'Amiens d'être dévastés mais le comte Henri les bat près de Louvain.

Ne doit pas être confondu avec la bataille de Montfaucon en 1918
Bataille de Montfaucon en Argonne

Informations générales
Date
Lieu Montfaucon en Argonne
Issue Victoire de Eudes de France
Belligérants
 Royaume de FranceVikings
Commandants
Eudes de France

Invasions vikings en France

Batailles


Coordonnées 49° 16′ 18″ nord, 5° 08′ 13″ est
Géolocalisation sur la carte : Lorraine
Géolocalisation sur la carte : Meuse
Géolocalisation sur la carte : France

Cependant en 885, ils essayent de s'emparer de Paris qu'ils assiègent. Finalement, les assiégés obtiennent le départ des Vikings en échange d'une compensation de 700 livres, et d'un laissez-passer vers la Bourgogne afin de la piller.

Après avoir mis à sac la Champagne, incendié Troyes et menacé Reims, Toul et Verdun, les Vikings sont battus par le roi Eudes de France le lors de la bataille de Montfaucon en Argonne (commune actuelle de Montfaucon-d'Argonne) en 888.

En 891, la bataille de Louvain, gagnée par Arnulf de Carinthie, chasse pour un temps les envahisseurs de la région.

  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Lorraine
  • Portail du Haut Moyen Âge
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.