Bataille de Tyndaris

La bataille de Tyndaris de 257 av. J.-C. fut une bataille navale entre les flottes de Carthage et celles de la République romaine durant la première guerre punique, au large de la ville de Tyndaris en Sicile.

Bataille de Tyndaris

Informations générales
Date 257 av. J.-C.
Lieu Tyndaris, Sicile
Issue Victoire de la République romaine
Belligérants
République romaineCarthage
Commandants
Caius Atilius Regulus SerranusHamilcar

Première guerre punique

Batailles

Coordonnées 38° 08′ 44″ nord, 15° 02′ 23″ est
Géolocalisation sur la carte : Sicile
Géolocalisation sur la carte : Italie

Tyndaris était une ville sicilienne fondée par les Grecs en 396 av. J.-C. localisée sur le promontoire surplombant la mer Tyrrhénienne. Hiéron II, tyran de Syracuse, permit à la cité de devenir une base carthaginoise. La bataille eut lieu dans les eaux entre Tyndaris et les Îles Éoliennes avec à la tête de flotte romaine Caius Atilius Regulus Serranus[1]. Ultérieurement, la ville tomba aux mains de Rome.

La bataille

La flotte de Caius Atilius Regulus Serranus était ancrée au-delà de Tyndaris quand il observa que la flotte punique naviguait en ordre dispersé. Il donna des ordres à ses navires pour qu'ils suivent les navires en tête. Il prit ensuite une avant-garde de dix navires et se rendit au-devant des Carthaginois. Ceux-ci remarquèrent que l'avant-garde avait réussi à distancer le groupe principal de navires romains et que d'autres Romains s'embarquaient encore sur leurs bateaux.

Prenant l'initiative les Carthaginois contournèrent et attaquèrent l'escadre romaine et coulèrent neuf navires ennemis[2].

Pendant ce temps le reste de la flotte romaine arriva et forma une ligne. Les Romains ensuite attaquèrent les Carthaginois, en coulant huit et capturant dix de leurs navires. Les navires puniques restant battirent en retraite vers les Îles Éoliennes[3]

Cet engagement naval fut suivi de la bataille du Cap Ecnome.

Références

  1. Polybe, (en) 1:25.1
  2. Polybe, (en) 1:25.3
  3. Polybe, (en) 1:25.4

Sources

  • Portail de la Rome antique
  • Portail des Phéniciens et du monde punique
  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail du monde maritime
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.