Bataillon Commune de Paris

Le bataillon « Commune de Paris » est l'une des unités militaires formées en octobre 1936 par des volontaires communistes français et belges wallons[1] principalement, mais aussi quelques anglais et nord-américains, unité qui participa à la guerre civile espagnole en appui à la Seconde République, au sein de la XIe puis de la XIVe Brigade internationale. Son nom rend hommage au gouvernement révolutionnaire français de la Commune de Paris de 1871.

Bataillon Commune de Paris

Étendard du bataillon conservé au musée de l'Armée, à Tolède.

Création Octobre 1936
Dissolution Octobre 1938
Pays France
Belgique
Allégeance  République espagnole
Type Bataillon d'infanterie
Fait partie de Brigades internationales
Guerres Guerre d'Espagne
Batailles Siège de Madrid, Bataille du Jarama, Bataille de Guadalajara, Offensive de Ségovie, Bataille de l'Èbre
Commandant Henri Rol-Tanguy
Jules Dumont

Ses principaux combats se déroulent lors de la défense de Madrid, les batailles du Jarama, de Guadelajara, la Granja de San Idelfonso, et celle de l'Èbre, où le bataillon est pratiquement anéanti lors de la manœuvre de diversion du pas de l'Ebre de la zone de Campredó dans la nuit du 25 juillet 1938.

Après la défaite de Campredó, la XIVe Brigade Internationale reste quelques jours en réserve. Le bataillon Commune de Paris est reconstitué avec ses survivants, ses blessés à nouveau aptes au combat, et 180 nouveaux combattants, sous le commandement du capitaine Henri Rol-Tanguy.

Fin juillet, le bataillon traverse à nouveau l'Èbre, afin de reprendre la commune de Móra d'Ebre, en s'unissant à la XIIe Brigade Internationale dans le secteur de Camposines. À partir de là, la 45e division se dirige à l'est de Gandesa, en passant par la montagne de Cavalls. Le 15 août elle se réunit avec la 35e division pour défendre la montagne de Pàndols.

Notes et références

  1. José Fort, « La « Commune de Paris » dans les Brigades Internationales », sur commune1871.org (consulté le 12 octobre 2018).
  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’Espagne
  • Portail du communisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.