Bellanca YO-50

Le Bellanca YO-60 était un prototype d'avion d'observation américain, construit pour l'US Army en 1940.

Bellanca YO-50

Un Bellance YO-50 au stationnement.

Constructeur Bellanca Aircraft Company
Rôle Avion léger d'observation[1]
Statut Resté au stade de prototype.
Premier vol
Nombre construits 3 exemplaires
Équipage
2 membres : Pilote + observateur
Motorisation
Moteur V12 inversé refroidi par air
Nombre 1
Type Ranger V-770-1 (en)
Puissance unitaire 420 ch, soit 310 kW
Dimensions
Envergure 16,92 m
Longueur 10,72 m
Masses
Maximale 1 763 kg
Performances
Vitesse de croisière 169 km/h
Vitesse maximale 203 km/h
Vitesse de décrochage 69 km/h

Historique

Trois exemplaires furent commandés pour être évalués face aux Stinson YO-49 et Ryan YO-51 Dragonfly[2]. Ces trois exemplaires, portant les numéros de série 42-741 à 42-743, furent construits et effectuèrent leur premier vol en 1940, le premier exemplaire étant reçu par l'US Army Air Corps le [3].

L'avion de Stinson remporta le contrat de 1,5 million de dollars, et aucun autre YO-50 ne fut construit.

Caractéristiques

Typique pour un avion de son genre, il s'agissait d'un monoplan à aile haute dotée de supports et de becs et volets sur toute son envergure[3], avec un train d'atterrissage conventionnel fixe et une cabine dotée d'une importante surface vitrée. Son moteur V12 Ranger V-770-1 (en) à cylindres inversés le faisait beaucoup ressembler à son équivalent allemand de la même période, le Fieseler Fi 156 Storch. Comme ce dernier, il disposait de capacités de décollage court[3].

Notes et références

  1. (en) « Plane Facts: Bellanca's "Storch" », Air International, vol. 21, no 1, , p. 32 (ISSN 0306-5634).
  2. (en) Merriam 2000, p. 26.
  3. (en) « Jack Fisher Collection : No. 9800. Bellanca 49-42 YO-50 (40-741) US Army Air Corps », sur 1001aircraftphotos.com, (consulté le 19 avril 2018).

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

 : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Ray Merriam, U.S. Military Aircraft of World War II, Bennington, Vermont, États-Unis, Merriam Press, coll. « World War II Journal » (no 15), , 103 p. (ISBN 1-57638-167-6, EAN 978-1-57638-167-0, présentation en ligne).
  • (en) Michael John Haddrick Taylor, Bill Gunston et al. (préf. John W.R. Taylor), Jane's encyclopedia of aviation, Londres, Royaume-Uni, Studio Editions, , 948 p. (ISBN 978-1-85170-324-1, OCLC 28177024).
  • (en) David Donald, American Warplanes of World War II, Londres, Aerospace Publishing, , 1re éd., 256 p. (ISBN 1-874023-72-7, EAN 978-1-87402-372-2).
  • (en) Paul Eden et Soph Moeng, The complete Encyclopedia of World Aircraft, Londres, Amber Books, Ltd., , 1152 p. (ISBN 0-7607-3432-1, EAN 978-0-76073-432-2).
  • (en) John M. Andrade, U.S. Military Aircraft Designations and Serials since 1909, Leicester, Royaume-Uni, Midland Counties Publications, (ISBN 0-904597-22-9, lire en ligne).
  • (en) David Rendall, Jane's Aircraft Recognition Guide, Glasgow, Écosse, Royaume-Uni, HarperCollins San Francisco, , 505 p. (ISBN 0-00-470980-2, EAN 978-0-00470-980-2).
  • (en) Leonard Bridgman, Jane's all the World's Aircraft 1947, Londres, MacMillan Company, (ASIN B000RMJ7FU).


  • Portail de l’aéronautique
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale
  • Portail des forces armées des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.