Ben-Ghou-Bey

Léon Goubet dit Ben-Ghou-Bey, né le à la Verpillière (Isère) et décédé le 20 décembre 1990 au Paraguay[1] est un fakir français, devenu champion du monde de fakirisme le 30 mars 1964 à Nice[2].

Pour les articles homonymes, voir Goubet.

Biographie

Né près de Lyon, il devient fakir jeune et parcourt le monde entier pendant plus de 30 ans, avec des numéros de transpercement, de pendaison, de crucifiement et d'enterrement vivant[3].

En 1979, Wolfgang Larbig, un médecin allemand s'intéresse à Ben-Ghou-Bey et écrit un livre, Schmerz, consacré à la douleur et relatant les expériences qu'il a fait faire au fakir[4].

Ben-Ghou-Bey finira sa vie au Paraguay emporté par une hémorragie méningée[5].

Records

Ben-Ghou-Bey est détenteur de plusieurs records[3]:

  • 4 jours la langue clouée sur une planche (attesté par huissier) ;
  • se faire crucifier (700 fois environ au cours de sa carrière) ;
  • être enterré vivant pendant une demi-heure, en 1963 à Nice.

Apparitions dans la culture et inspirations

Au cinéma

Dans la littérature

  • Le journaliste et écrivain Jean-Luc Coatalem s'inspire librement de la vie de Ben-Ghou-Bey pour écrire son livre Le fils du fakir[7].
  • Un chapitre entier (biographique) lui est consacré dans le livre Les mystères les plus fous de France de Hubert Delobette aux éditions Le Papillon Rouge.[8]

Bibliographie

Son fils a écrit deux livres sur lui qui relatent sa vie :

  • Ben-Ghou-Bey. Mon père, ce fakir[9]
  • Le Secret d'un fakir, Ben-Ghou-Bey l'homme.

Références

  1. « Parcours d'un homme hors du commun », sur benghoubey.skynetblogs.be (consulté le 13 juin 2017)
  2. « Ben-Ghou-Bey, Mon père, ce fakir », sur benghoubey.blogspot.fr (consulté le 13 juin 2017)
  3. Aude Spilmont, « L'incroyable histoire du fakir lyonnais Ben-Ghou-Bey Simone-Garnier douleur Henri-Broch paranormal », sur www.lyoncapitale.fr (consulté le 13 juin 2017)
  4. « Rapport Tubingen Mise à jour 21 mai 2008 », sur benghoubey.skynetblogs.be (consulté le 13 juin 2017)
  5. Jean-Pierre Schnyder, « Ben-Ghou-Bey, un authentique fakir », sur plusconscient.net (consulté le 22 juin 2017)
  6. AlloCine, « Paris interdit » (consulté le 13 juin 2017)
  7. Jean-Luc Coatalem, Le fils du fakir, Grasset, , 306 p. (EAN 9782246508212, lire en ligne), mention faite en postface.
  8. Hubert Delobette, Alice Dorques, « Les mystères les plus fous de F », sur papillon-rouge.pagesperso-orange.fr (consulté le 5 janvier 2018)
  9. « Ben-Ghou-Bey. Mon père, ce fakir - book-e-book », sur www.book-e-book.com (consulté le 13 juin 2017)
  • Portail de la spiritualité
  • Portail des records
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.