Ben Garrison

Ben Garrison est un caricaturiste politique américain pro-Trump[1]. Ses dessins traitent souvent de personnalités conservatrices et de politiciens de droite, et font souvent l'éloge du président des États-Unis Donald Trump. Il caricature aussi les figures du Parti démocrate, et plus largement les tenants des idées progressistes aux États-Unis. Ses dessins ont à plusieurs reprises fait polémique.

Ben Garrison
Biographie
Période d'activité
À partir de ou
Domicile
Lakeside (en)
Formation
Activités
Dessinateur de presse, militant anti-vaccination
Autres informations
Site web

Éducation

Garrison a fréquenté la Angelo State University dans les années 1970. Il déclare avoir obtenu son diplôme en art avec mention en 1979[2].

Carrière

Garrison voulait à l'origine faire carrière dans les beaux-arts, mais a commencé à travailler comme graphiste au San Angelo Standard-Times, où son premier dessin est publié en 1980[3]. Il n'a commencé à faire des caricatures politiques qu'après la crise financière de 2007-2008[4], ce qui l'a fait redessiner après une interruption de 20 ans[3].

En 2010, Garrison a mis en ligne sur Internet un dessin illustrant l’Œil de la Providence, frappant de ses jambes les membres du public, lesquelles sont assimilées aux deux grands partis politiques américains, les Républicains et les Démocrates. Par la suite, un utilisateur de 4chan a posté une version modifiée du dessin dans laquelle l’Œil de la Providence a été remplacé par une caricature antisémite d’un homme juif (le Happy Merchant de A. Wyatt Mann). De nombreuses autres modifications de ses dessins ont par la suite été publiées sur internet[5]. Il a de ce fait été qualifié de « dessinateur le plus trollé du monde »[6],[7],[8]. Garrison est souvent associé, sur internet, au mouvement des suprématistes blancs et à l'antisémitisme, ce qu'il déplore[5] : son nom est mentionné, sans fondement, dans une liste de membres présumés du Ku Klux Klan divulgués par Anonymous, avant d'en être retiré[9],[10].

En mai 2016, une publication de Garrison comparant Michelle Obama et Melania Trump a attiré l'attention aux États-Unis[11],[12]. La caricature montre Obama « renfrognée, masculine et maussade », contrastant avec Trump, « souriante, féminine et sexy », avec la légende « Make The First Lady Great Again! » (en français : Redonner sa grandeur à la première dame !)[13].

L'Anti-Defamation League considère qu'un dessin de Garrison publié en 2017, représentant une main verte flétrie sortant d'un manche de manteau étiqueté « Rothschilds » avec un bouton de manchette en forme de triangle et de couleur jaune, tenant George Soros telle une marionnette, lequel contrôle à son tour des marionnettes de H. R. McMaster et de David Petraeus, est explicitement antisémite[14].

En juillet 2018, Ron Paul, ancien représentant du Texas au Congrès, et candidat à la présidence sous l'étiquette républicaine, a publié un tweet contenant un dessin attribué à Ben Garrison qui figurait des stéréotypes racistes et antisémites attaquant L'allégorie Oncle Sam[15]. Cependant, ce dessin n'est pas de son fait : Il s'agit d'un montage d'une publication datant de 2008 de Carlos Latuff, modifié avec des visages extraits des caricatures racistes et antisémites de A. Wyatt Mann, pseudonyme de Nick Bougas (en)[16],[17],[18].

Les attaques de Ben Garrison contre les survivants de la fusillade à Parkland ont également été critiquées[19],[20].

Dans une interview accordée au média de droite conservateur Breitbart News en 2015, il a déclaré qu'il ne soutenait aucun candidat à l'élection présidentielle américaine de 2016, mais qu'il admirait Trump pour avoir « secoué le Parti républicain contrôlé par les néo-conservateurs ».

Il est aussi un invité régulier du site InfoWars, fondé par le complotiste Alex Jones[8].

Il habite à Lakeside, dans le Montana.

Références

  1. Lanier, « Lakeside cartoonist a player on the political world stage », Daily Inter Lake
  2. « About », Ben Garrison's website (consulté le 6 juin 2017)
  3. Hill, « The "Rogue Cartoonist" Ben Garrison on What it’s Like to be a Political Cartoonist During the Presidential Election », Life & News, (consulté le 6 juin 2017)
  4. (en-US) Mitchell Sunderland, « The Anti-Vaxx Conspiracy Theorist Whose Cartoons Have Entranced Kylie Jenner », sur Vice, (consulté le 14 mars 2019)
  5. (en-GB) Mike Wendling, « Neo-Nazi, radical feminist and violent jihadist - all at once », BBC, (lire en ligne, consulté le 14 mars 2019)
  6. (en) David Blumenstein, « The Internet's Most Trolled Cartoonist », sur The Nib (consulté le 14 mars 2019)
  7. (en-US) Kate Davis Jones, « How to Fight Trolls Online », sur Vice, (consulté le 14 mars 2019)
  8. Emma Grey Ellis, « The Alt-Right Found Its Favorite Cartoonist—and Almost Ruined His Life », Wired, (ISSN 1059-1028, lire en ligne, consulté le 14 mars 2019)
  9. (en) Meredith Hoffman, « The Anonymous Leak of Supposed KKK Names Is Actually Kind of Lame », sur Vice News, (consulté le 14 mars 2019)
  10. « 95 Hacktivist Attacks Over 9 Years: What Motivates Anonymous? », Vocativ,
  11. (en) Pacific Standard Staff, « Is Michelle Obama Jealous of Melania Trump? », sur Pacific Standard (consulté le 14 mars 2019)
  12. (en) « No limits to Alex Jones' hatred and insanity: The right-wing conspiracy psycho thinks Michelle Obama killed Joan Rivers », sur Salon, (consulté le 14 mars 2019)
  13. (en-US) Demetria Lucas D’Oyley, « Racist Michelle Obama Cartoon Is Just Another Example of Conservatives’ Blatant Hypocrisy », sur The Root (consulté le 14 mars 2019)
  14. (en) « Anti-Semitism Used in Attack Against National Security Adviser H. R. McMaster », ADL Blog, (consulté le 16 mars 2018)
  15. Birnbaum, « Ron Paul tweets racist cartoon, faces backlash », The Hill, (consulté le 2 juillet 2018)
  16. (en-US) « Ron Paul tweets openly racist cartoon. », sur The New Republic, (consulté le 14 mars 2019)
  17. (en) « Ron Paul takes flak over ‘racist’ cartoon on social media, says it was staffer mistake », sur RT International (consulté le 14 mars 2019)
  18. (en) « The Surprisingly Mainstream History Of The Internet's Favorite Anti-Semitic Image », sur BuzzFeed News (consulté le 14 mars 2019)
  19. (en-GB) Jason Wilson, « How rightwingers have attacked Parkland students with lies, hoaxes and smears », The Guardian, (lire en ligne)
  20. (en-US) Harry Cheadle et K. T. Nelson, « The Right-Wing Attacks on Parkland Survivors Are Totally Unhinged », sur Vice, (consulté le 14 mars 2019)

Bibliographie

  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.