Betty Goodwin

Betty Goodwin ( à Montréal - à Montréal) est une dessinatrice, une sculptrice et une peintre canadienne. Elle est considérée comme l'une des meilleures représentantes de l'art contemporain canadien. Le thème qu'elle a le plus exploré est le deuil[1].

Pour les articles homonymes, voir Goodwin.
Betty Goodwin
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Sir George Williams University (en)
Distinctions
Liste détaillée

Biographie

Dans les années 1960, elle exécute des œuvres de nature dans le style impressionniste. Quelques tableaux, représentant les Laurentides au Québec en témoignent. Nous pouvons les retrouver de plus en plus dans les images sur la toile. Cela fait partie du cheminement de l'artiste dans son apprentissage et trouver sa voie. Betty Goodwin participe à des expositions de gravures[2] de grande notoriété. Dans les années 1970, ses sculptures Vestes et Notes lui apportent la reconnaissance internationale. Dans les années 1980, une série de grands dessins intitulée Les Nageurs consacrent son talent[1].

En 1986, elle reçoit le prix Borduas, devenant la première artiste multidisciplinaire, et deuxième femme après Marcelle Ferron, à apparaître sur cette liste réputée. Elle est faite officier de l'Ordre du Canada en 2003. Betty Goodwin décède à Montréal en 2008.

Honneurs

Expositions individuelles

Musées et collections publiques

  • Art Gallery of Alberta
  • Carleton University Art Gallery
  • Collection d’œuvres d'art, Université de Montréal
  • Galerie Leonard & Bina Ellen, Université Concordia
  • Musée d'art contemporain de Montréal
  • Musée d'art de Joliette
  • Musée des beaux-arts de l'Ontario
  • Musée des beaux-arts de Montréal
  • Musée des Beaux-arts de Sherbrooke
  • Musée du Bas-Saint-Laurent
  • Musée national des beaux-arts du Québec
  • Simon Fraser Gallery
  • The Robert McLaughlin Gallery
  • Vancouver Art Gallery


Bibliographie

  • Bélisle, Josée and Gauthier, Monique. Betty Goodwin : Parcours de l'œuvre à travers la Collection du Musée d'art contemporain de Montréal.Montréal, Qc: Musée d'art contemporain de Montréal, 2009[5].

Références

  1. Betty Goodwin meurt à Montréal en 2008 Jérôme Delgado, « Betty Goodwin (1923-2008) - Mort d'une géante de l'art contemporain québécois », Le Devoir, (lire en ligne, consulté le 2 décembre 2008)
  2. Tovell, Rosemarie L., Maheux, Anne F., Ninacs, Anne-Marie. et McMorran, Scott., Les estampes de Betty Goodwin, Ottawa, Musée des beaux-arts du Canada, , 248 p. (ISBN 2-7619-1732-4, 9782761917322 et 1550549472, OCLC 49248471, lire en ligne)
  3. « Les estampes de Betty Goodwin », sur www.beaux-arts.ca (consulté le 17 mars 2018)
  4. Bélisle, Josée. et Musée d'art contemporain de Montréal., Betty Goodwin : parcours de l'œuvre à travers la collection du Musée d'art contemporain de Montréal, Musée d'art contemporain de Montréal, (ISBN 978-2-551-23783-8, OCLC 316667256, lire en ligne)
  5. (en) Bélisle, Josée et Gauthier, Monique, « Betty Goodwin : Parcours de l'oeuvre à travers la Collection du Musée d'art contemporain de Montréal », sur e-artexte.ca, (consulté le 17 mars 2018)

Liens externes

  • Portail de la peinture
  • Portail de la sculpture
  • Portail de l’art contemporain
  • Portail du Québec
  • Portail du Canada
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.