Bibliographie sur la logique et la philosophie du langage

Cet article est une bibliographie détaillée sur la logique et la philosophie du langage.

L’écriture est un des supports du langage.

Études générales

  • Sylvain Auroux, Jacques Deschamps, Djamel Kouloughi, La philosophie du langage, PUF, coll. « Quadrige », 2004.
  • Xavier Verley, Logique symbolique, éd. Ellipses, 1999.
  • France Farago, Le langage, éd. Armand Colin, 2004.
  • Alain de Libera, La Querelle des universaux, de Platon à la fin du Moyen Âge, éd. Seuil, 1996.
  • Alain de Libera, L'Art des généralités. Théories de l'abstraction, Paris, éd. Aubier, 1999.
  • Alain de Libera, La Référence vide. Théories de la proposition, Paris, éd. PUF, 2002.

Antiquité

Aristote, fondateur de la Logique

Moyen Âge

Roger Bacon, théoricien du signe
  • Roger Bacon, Traité des signes.
  • Averroès, Commentaire moyen sur le De interpretatione d'Aristote, éd. Vrin, Sic et non, 2000.
  • Thomas d'Aquin, Commentaire du Traité de l'Interprétation d'Aristote, éd. Belles Lettres, 2004.
  • Jean Duns Scot, Signification et vérité. Questions sur le Peri hermeneias d'Aristote[1], éd. Vrin, Translatio, 2009.
  • Guillaume d'Ockham, Somme de logique, éd. T.E.R., 1993-2008 (en quatre tomes).
  • Guillaume d'Ockham, Traité sur la prédestination et la prescience divine des futurs contingents[2], éd. Vrin, Translatio, 2007.
  • Maître Eckhart, Traités et sermons, éd. GF-Flammarion, 1999 (sur le langage et l'indicible).

Modernité

Peirce, fondateur de la linguistique moderne avec Saussure

Philosophie analytique


Philosophie continentale

Notes et références

  1. Peri hermeneias : De l'interprétation. Le mot grec constituera étymologiquement le mot « herméneutique » (ou théorie de l'interprétation). Cf. Friedrich Schleiermacher et Wilhelm Dilthey.
  2. Ce petit livre est également un commentaire du Peri hermeneias d'Aristote. Il traite de manière logico-philosophique du problème de la prescience divine.
  3. Voir les §§ 16, 17 et 20 (critique de la logique).
  4. Voir « La raison dans la philosophie », § 5 (sur la croyance à la grammaire).
  5. Austin invente la théorie des actes de langage (langage performatif).
  6. L'œuvre de Jaspers est l'exemple d'une philosophie contemporaine de l'indicible, dans la lignée de Pseudo-Denys et de Maître Eckhart.
  7. Heidegger pense la poésie comme la suprême expression du langage, notamment celle de Hölderlin. Acheminement vers la parole est dédicacé au poète René Char qu'il a rencontré en France.
  8. Dans ce livre, Levinas écrit : « L'indiscrétion à l'égard de l'indicible est probablement la tâche même de la philosophie. » (ch.1). Levinas est également l'auteur de Lectures talmudiques, qui manifestent son inspiration religieuse (judaïque) dans le traitement du langage.
  9. Cet essai questionne le langage que constituent les « symptômes » dans la psychanalyse de Freud.
  10. Dans cette œuvre, Derrida analyse Saussure et construit sa théorie du langage et de la déconstruction.
  11. Dans ce petit livre, Derrida analyse la théorie du signe chez Husserl.
  12. Cette œuvre contient plusieurs articles de philosophie du langage, dont un sur la métaphore (« La mythologie blanche »).

Voir aussi

Lien externe

  • Portail de la philosophie
  • Portail de la linguistique
  • Portail de la logique
  • Portail de la philosophie analytique
  • Portail des mathématiques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.