Bijelo Polje

Bijelo Polje (en serbe cyrillique : Бијело Поље), anciennement Akovo sous l'Empire ottoman, est une ville et une municipalité du nord-est du Monténégro, située près de la frontière serbe. En 2003, la ville comptait 15 883 habitants et la municipalité 57 124[1].

Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Pour les articles homonymes, voir Bijelo Polje (homonymie).

Bijelo Polje
(sr) Бијело Поље

Héraldique

Église de Saint Michel-ange.
Administration
Pays Monténégro
Municipalité Bijelo Polje
Maire Aleksandar Žurić (DPS - SDP)
Code postal 84000
Indicatif téléphonique international +(382)
Indicatif téléphonique local 84
Immatriculation BP
Démographie
Population 15 400 hab. (2010)
Densité 17 hab./km2
Population de l'agglomération 46 051 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 43° 02′ nord, 19° 45′ est
Altitude 584 m
Superficie 92 400 ha = 924 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Europe
Bijelo Polje
Géolocalisation sur la carte : Monténégro
Bijelo Polje
Géolocalisation sur la carte : Monténégro
Bijelo Polje
Liens
Site web http://www.bijelopolje.co.me

    La ville et la municipalité se caractérisent par un peuplement d'origine mixte, avec une majorité relative de Serbes.

    Géographie

    Bijelo Polje est située dans la vallée du Lim, à proximité des rivières affluentes Bistrica, Ljubovidja et Ljesnica. Bijelo Polje signifie d'ailleurs en serbe « champ blanc » en raison de la prospérité de son agriculture.

    Elle fait partie de la région géographique du Sandjak (ou Sandžak, Raška ou Rascie) qui est partagée entre le Monténégro et la Serbie.

    La ville doit une partie de son essor à la ligne de chemin de fer Belgrade-Bar. De nombreuses industries s'y sont installées dont une usine d'eau minérale (Bijela Rada) et de transformation de laine.

    Histoire

    Dès l'Antiquité, les Grecs et les Illyriens s'installent dans la région. Plus tard, la ville passe aux mains des Ottomans. Elle est libérée en 1912 lors des guerres des Balkans.

    Le monument le plus célèbre de la ville est l'église orthodoxe serbe Saint-Pierre, datant de l'époque médiévale.

    L'Évangile de Miroslav, réalisé aux alentours de 1180 est le plus ancien manuscrit enluminé serbe. Il est conservé au Musée national de Belgrade et a probablement été réalisé pour l'Église Saint-Pierre de Bijelo Polje à la demande du Prince Miroslav de Hum vers 1180-1190.

    Localités de la municipalité de Bijelo Polje

    La municipalité de Bijelo Polje compte 98 localités :


    Démographie

    Ville

    Évolution historique de la population dans la ville

    Évolution démographique
    1948 1953 1961 1971 1981 1991 2003 2010
    3 5474 0295 8568 92511 92716 586[1]15 88315 400


    En 2008, la population de Bijelo Polje était estimée à 15 447 habitants.

    Pyramide des âges (2003)

    Pyramide des âges de la ville de Bijelo Polje
    Pyramide des âges de la ville de Bijelo Polje en 2003 (population totale : 15 823 - n.c. 135[2] :
    HommesClasse d’âgeFemmes
    127 
    75 et plus
    240 
    148 
    70-74
    192 
    238 
    65-69
    294 
    257 
    60-64
    333 
    293 
    55-59
    329 
    577 
    50-54
    537 
    618 
    45-49
    644 
    536 
    40-44
    654 
    486 
    35-39
    525 
    469 
    30-34
    493 
    639 
    25-29
    643 
    718 
    20-24
    751 
    767 
    15-19
    744 
    634 
    10-14
    630 
    625 
    5-9
    574 
    528 
    0-4
    505 

    Répartition de la population par nationalités dans la ville

    Répartition de la population par nationalités (2003)[3]
    Nationalités Nombre %
    Serbes 6 225 39,19
    Bosniaques 3 305 20,80
    Monténégrins 3 179 20,01
    Musulmans 2 377 14,96
    Roms 43 0,27
    Croates 27 0,16
    Albanais 22 0,13
    Yougoslaves 15 0,09
    Macédoniens 14 0,08
    Allemands 8 0,05
    Russes 6 0,03
    Slovènes 5 0,00
    Inconnus/Autres 0 0,00


    Municipalité

    Évolution historique de la population dans la municipalité

    Évolution démographique
    1948 1953 1961 1971 1981 1991 2003 2011
    36 79541 43246 65152 59855 63455 26850 28446 051[1]


    Elle connaît une baisse constante de sa population depuis les années 1980.

    Politique

    Économie

    Notes et références

    1. (sr) Књига 9, Становништво, упоредни преглед броја становника 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991, 2003, подаци по насељима, Републички завод за статистику, Подгорица, септембар 2005, COBISS-ID 8764176
    2. (sr) Књига 2, Становништво, пол и старост, подаци по насељима, Републички завод за статистику, Подгорица, октобар 2004, COBISS.CG-ID 8489488
    3. (sr) Књига 1, Становништво, национална или етничка припадност, подаци по насељима, Републички завод за статистику, Подгорица, септембар 2004, (ISBN 86-84433-00-9)

    Annexes

    Bibliographie

    • Danica Peric, Maroucha : Chronique d'une enfance au Monténégro 1916-1930, Éditions L'Harmattan, France, 2005, (ISBN 2-7475-7757-0)

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail du Monténégro
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.