Bio-art

Le bio-art ou bio art[1] décrit une évolution récente de l'art contemporain, prenant pour medium les ressources plastiques offertes par les biotechnologies. Culture de tissus vivants (Art orienté objet), modifications génétiques (Eduardo Kac), morphologiques (Marta de Menezes), constructions analytiques et biomécaniques (Symbiotica) ont toutes été exploitées par des artistes qui s'approprient des techniques et des thèmes de réflexion très controversés aujourd'hui.


Ces expérimentations sont parfois en relation avec le propre corps de l'artiste (culture de sa propre peau, transfusion de sang de cheval rendu compatible…), et mettent à nu les peurs traditionnellement inspirées par la technologie.

Le bio-artiste le plus connu est sans doute Eduardo Kac, dont la « création » de la lapine Alba avec l'INRA a été très médiatisée.

Bio-artistes

Bibliographie

  • (en) Jens Hauser (ed.). sk-interfaces. Exploding borders - creating membranes in art, technology and society. Liverpool: University of Liverpool Press 2008
  • (en) Eduardo Kac. "Telepresence and Bio Art -- Networking Humans, Rabbits and Robots". (Ann Arbor: University of Michigan Press, 2005
  • (en) Eduardo Kac (ed.). "Signs of Life: Bio Art and Beyond". Cambridge: MIT Press, 2007 (en Anglais).
  • (de) Nicole C. Karafyllis (ed.). Biofakte - Versuch über den Menschen zwischen Artefakt und Lebewesen. Paderborn: Mentis 2003
  • Florence de Mèredieu, "Anges, robots et corps de chair", in Histoire matérielle et immatérielle de l'art moderne et contemporain, Paris, Larousse, 2004-2008
  • Florence de Mèredieu, "Prothèses techniques et art biologique", in Arts et nouvelles technologies, Paris, Larousse, 2003-2005
  • (de) Ingeborg Reichle. Kunst aus dem Labor. Springer Publ. 2005. (en Allemand)
  • Denis Baron. La chair mutante, fabrique d'un posthumain. 2008. Editions Dis Voir
  • Ernestine Daubner et Louise Poissant. Bioart. Presses de l'université Du Québec, 2012.
  • Teva Flaman. L’œuvre d’art à l’époque des biotechnologies : enjeux esthétiques. Art et histoire de l’art. Université Michel de Montaigne - Bordeaux III, 2015. Français.

Notes et références

  1. «...j'ai créé le terme bio art en 1997...», Eduardo Kac, préface à Le bioart : enjeux esthétiques de Teva Flaman (Aix-en-Provence : P.U.P., 2019)

Voir aussi

Lien externe

  • Portail de l’art contemporain
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.