Biscuiterie Belin

Belin est une ancienne marque française de biscuits qui, au fil des ans, est devenue une gamme de biscuits appartenant à LU, filiale de Danone, avant d'être cédée en 2007, au groupe américain Mondelēz International (issu d'une scission de l'américain Kraft Foods).

Belin

Création 1902
Slogan Biscuits pour un apéritif festif
Siège social Rungis (France)
Actionnaires Mondelēz International
Activité Biscuiterie
Produits Biscuits Apéritif
Société mère Mondelēz International
Site web www.apero-belin.fr

Historique

En 1902, Gustave Belin alors âgé de 25 ans, lance la « manufacture des biscuits Belin » à Bagnolet, France (au 17, rue Charles Graindorge), avec un capital de 4 000 francs. Il se fait aider par son frère Camille qui avec son autre frère Raymond avait fondé la « société des spécialités Gondolo » qui fut mise en faillite en 1901.

1912 : Agrandissement de la société en achetant un autre bâtiment au 19 rue Charles Graindorge à Bagnolet. Création de la société en nom collectif « Belin Frères ».

1914 : Gustave Belin se marie avec Émilie Fossier, la fille du fondateur en 1845 de la première manufacture de biscuits roses de Reims[1].

1914-1918 : La manufacture Belin, ainsi que la Biscuiterie Nantaise (BN) destinèrent leur production aux armées alliées tandis que les usines LU produisaient un petit beurre au saindoux pour le ravitaillement français.

1920 : Création de la société anonyme Les Biscuits Belin en association avec Émile Billet et Henri Gibier. Augmentation du capital et modernisation de l'usine.

1923 : L'administration et les magasins sont transférés au 138, avenue Gambetta à Bagnolet.

1929 : Faillite et fermeture de l'usine de Bagnolet.

1931 : Gustave Belin crée à Château-Thierry la Société Anonyme des Biscuits Belin en louant un ancien garage, 10 rue Henri Petit. Il s'aida des compétences de Raymond Dallemagne, un de ses anciens contremaîtres de Bagnolet son futur bras droit.

1939 : Mort du fondateur Gustave Belin.

1939-1945 : Refusant de servir l'occupant, l'usine se consacra à la fabrication de biscuits caséinés (à base d'albumine de lait) distribués dans les écoles et de pains de guerre destinés aux prisonniers.

1948 : Mise en service du 1er four à bande de la société, début de la production en continu.

1961 : Ouverture d'une nouvelle usine à Château-Thierry.

1963 : Rachat de Belin par la National Biscuit Company (Nabisco), premier biscuitier américain, et démarrage des Sodibel (Société de distribution régionale Belin). Création du biscuit sablé chocolaté : « Pépito ».

1965 : Belin fusionne avec Gondolo, une société acquise en 1961 par Nabisco. La direction administrative et commerciale de Belin s'installe place de la Concorde à Paris.

1967 : Belin rachète les Sodibel et assure désormais sa propre distribution.

1973 : Nabisco construit une usine moderne et automatisée à Ris-Orangis, qui accueille les ouvriers de Gondolo de Maisons-Alfort pour se spécialiser dans la fabrication des produits salés. Château-Thierry se concentre sur de petites productions et assortiments sucrés, ce qui nécessite beaucoup de main-d’œuvre. Les usines de Château-Thierry et de Ris-Orangis sont alors le cœur de Belin. Création du Centre de Recherche et de formation « Raymond Dallemagne » à Château-Thierry.

1975 : Fermeture du site de Maisons-Alfort.

1982 : Intégration de la société « France Feuilletés ».

1983 : Rachat de « Moulin de Jacobert », fabricant de produits surgelés.

1987 : Regroupement des unités françaises de Belin sous le nom Nabisco Brands France. Belin achète au groupe allemand Bahlsen son département produits surgelés. Association avec le pâtissier Lenôtre.

1989 : Rachat de la branche biscuits Europe de Nabisco par le groupe BSN, futur Danone et devient « Belin SA ».

1990 : Vente de la branche des surgelés, Belin se recentre sur le biscuit.

1997 : Tous les biscuits Belin passent sous la marque LU. La société Belin n'existe plus en tant que telle, Belin devient une gamme de biscuits salés de la société LU.

2003 : Restructuration de la branche biscuits européenne de Danone qui entraîne la fermeture du site d'Évry.

2006 : Les locaux de Château-Thierry, récupérés par la ville, regroupent aujourd'hui une salle de spectacle, des locaux de répétitions, une salle d'art et d'essais de photographie, une salle d'exposition d'art contemporain, des locaux associatifs, des services de la ville.

2007 : La branche biscuit du groupe Danone est cédée à la société américaine Kraft Foods.

2009 : il ne reste de l'aventure industrielle de Gustave Belin que l'usine de Château-Thierry.

2012 : à la suite d'une scission du groupe Kraft Foods, Belin appartient au nouveau groupe Mondelēz International.

Identité visuelle

Références

Lien externe

  • Portail des entreprises
  • Alimentation et gastronomie
  • Portail de la Seine-Saint-Denis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.