Bobby Wellins

Robert Coull Wellins dit Bobby Wellins, né le à Glasgow (Écosse) et mort le [1], est un saxophoniste ténor britannique de jazz.

Bobby Wellins
Bobby Wellins en 2008.
Informations générales
Nom de naissance Robert Coull Wellins
Naissance
Glasgow (Écosse)
Décès
Genre musical Jazz
Instruments Saxophone ténor
Années actives ca. 1955-2016

Biographie

Né à Glasgow, Wellins étudie l'harmonie et le saxophone alto auprès de son père Max. Les premières années, il pratique également le piano et la clarinette.

Plus tard, il rejoint les rangs de la RAF en tant que musicien. Une fois démobilisé, il se produit quelque temps dans différents groupes en Écosse puis s'installe à Londres au milieu des années 1950.

En 1956-1957, il est membre du quintet de Buddy Featherstonhaugh, aux côtés de Kenny Wheeler. À la même époque, il rejoint le Jazz Inc. du batteur Tony Crombie (en), où il rencontre le pianiste Stan Tracey. Commence alors une collaboration longue de plusieurs décennies qui donnera de nopmbreux albums en commun, dont le plus célèbre est Jazz Suite Inspired by Dylan Thomas' "Under Milk Wood" (1965), une adaptation musicale d'Au bois lacté de Dylan Thomas.

Des années 1960 à sa mort, il prend part à de nombreux enregistrements. On le retrouve ainsi dans les big bands de Johnny Dankworth ou de Tubby Hayes, mais aussi au sein de petites formations dont, dans les années 1970, son propre quartet.

En 2012, Wellins fait l'objet d'un film documentaire, Dreams are Free, réalisé par Gary Barber. Au moyen d'interviews et d'images d'archives, le film retrace les hauts et les bas de la carrière de Wellins, montrant comment il gagna son combat contre l'addiction et la dépression, et redécouvrit le désir de jouer après dix ans de hiatus.

Discographie (sélection)

  • Birds of Brazil (Sungai, 1989 avec Pete Jacobsen)
  • Nomad (Hot House, 1992) avec Jonathan Gee
  • Don’t Worry ’bout Me (Cadilliac, 1996) avec Alec Dankworth
  • The Satin Album (Jazzizit, 1996)
  • The Best Is Yet to Come (Jazzizit, 2000)
  • Fun (Jazzizit, 2004)
  • Songs for Quintet (ECM, 2014) avec Kenny Wheeler

Références

  1. (en) « RIP Bobby Wellins (1936-2016) », sur londonjazznews.com, 28 octobre 2016

Liens externes

  • Portail du jazz
  • Portail de l’Écosse
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.