Bollard

Un bollard, encore écrit billard, baulard, boulard ou borne d'amarrage[1], est à l'origine une grosse masse à la fois cylindrique et coudée qui sert à amarrer les navires. Ce terme du vocabulaire maritime a fini par désigner toute pièce de bois ou d'acier, cylindrique, fixée verticalement sur les quais, pour capeler l'œil des aussières ou pour signaler une limite ou restreindre un passage.

Pour les articles homonymes, voir Bitte (homonymie).
Bollard constitué de poteaux en acier inoxydable.
Bollard contre les voitures-bélier.

Généralement doublé et monté sur le pont des navires, il est appelé bitte d'amarrage et sert à tourner l'autre extrémité des aussières. C'est la version « grand modèle » du taquet d'amarrage. Pour désigner l'organe à quai, le marinier emploie plutôt le terme de pieu.

Au XXIe siècle, ce mot désigne également une infrastructure destinée à diriger la circulation routière ou à empêcher l'accès à certains sites (plusieurs aéroports ont ainsi, devant leur entrée principale, une série de poteaux, alignés, qui rendent impossible tout passage de véhicules automobiles)[2]. Dans ce sens, en français, on parle plus souvent de borne anti-bélier, borne de protection, borne d'interdiction ou potelet.

Photographies

Notes et références

  1. Pèlerin Magazine n° 6243 (page n° 38), du 26/07/2002
  2. (en) Chris Roberts, Heavy Words Lightly Thrown: The Reason Behind Rhyme, Thorndike Press, 2006 (ISBN 0-7862-8517-6)

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail du monde maritime
  • Portail de la voile
  • Portail des ports
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.