Bonneval (Haute-Loire)

Bonneval est une commune française située dans le département de la Haute-Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour les articles homonymes, voir Bonneval.

Bonneval

La Mairie.

Héraldique
Administration
Pays France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Loire
Arrondissement Brioude
Canton Plateau du Haut-Velay granitique
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay
Maire
Mandat
Paul Bard
2014-2020
Code postal 43160
Code commune 43035
Démographie
Population
municipale
70 hab. (2017 )
Densité 4,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 18′ 46″ nord, 3° 44′ 27″ est
Altitude Min. 740 m
Max. 1 126 m
Superficie 14,66 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire
Bonneval
Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire
Bonneval
Géolocalisation sur la carte : France
Bonneval
Géolocalisation sur la carte : France
Bonneval


    Géographie

    Bonneval est une commune du parc naturel régional Livradois Forez. L'altitude du village est de 840 m.

    Les cours d'eau qui traversent la commune se nomment La Senouire et La Dorette.

    Le village est dans l'arrondissement de Brioude, dans le canton du Plateau du Haut-Velay granitique.

    Localisation


    Le bourg le plus proche est Malvières, à 3 km.

    Histoire

    En 1177, Bonneval est un prieuré de religieuses bénédictines. Il relève de l'abbaye Saint André de Lavaudieu qui dépend de l'abbaye de la Chaise-Dieu[1]

    Héraldique

    Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

    Coupé : au 1) d’azur à la palme d’argent accostée de deux fleurs de lys d’or, au 2) d’argent au fer de moulin de sable, chaussé de gueules.

    Politique et administration

    Liste des maires

    Liste des maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    Les données manquantes sont à compléter.
    mars 2001 En cours
    (au 26 août 2014)
    Paul Bard[2] UDF puis UMP Ancien conseiller général

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

    En 2017, la commune comptait 70 habitants[Note 1], en diminution de 12,5 % par rapport à 2012 (Haute-Loire : +0,71 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

    Évolution de la population  [modifier]
    1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
    503501452511600590591590499
    1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
    446464382433424422411390372
    1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
    336328317273251230214193142
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
    118123124122109105948172
    2017 - - - - - - - -
    70--------
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
    Histogramme de l'évolution démographique
    L'église.

    Lieux et monuments

    L'église Sainte-Eugénie

    Le clocher-porche date de 1908. Autour de la nef centrale sont disposées quatre nefs latérales.

    Personnalités liées à la commune

    La comédienne Catherine Hays (Catherine Schell) qui s'est fait connaitre dans la série de science-fiction Cosmos 1999 (Space 1999) avec son personnage de Maya en 1976 tient à Bonneval des chambres d'hôte.

    Voir aussi

    Bibliographie

    Boudet Gérard, Les peintures murales de l'église de Bonneval, Cahiers de Craponne et sa région, 2004

    Régis Thomas, Martin de Framond, Bernard Galland, Eglises de Haute-Loire, Phil'Print, 2015[7]

    Notes et références

    Notes

    1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

    Références

    1. Boudet Gérard, Les peintures murales de l'église de Bonneval, Cahiers de Craponne et sa région, 2004
    2. Liste des maires de la Haute-Loire sur le site de la préfecture (consulté le 26 août 2014).
    3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
    4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
    5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
    6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
    7. Régis Thomas Martin de Framond Bernard Galland, Eglises de Haute-Loire, Phil'print, (ISBN 2746682036)

    Liens externes

    • Portail des communes de France
    • Portail de la Haute-Loire
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.