Booz Allen Hamilton

Booz Allen Hamilton Inc. (officieusement Booz Allen ou BAH) est une entreprise américaine de conseil en management basée à Tysons Corner dans le comté de Fairfax en Virginie. Elle possède 80 autres bureaux aux États-Unis.

Pour les articles homonymes, voir Booz et BAH.

Booz Allen Hamilton

Création
Fondateurs Edwin G. Booz (en) et James L. Allen (en)
Action New York Stock Exchange (BAH)
Siège social Tysons Corner
Activité Société de conseil
Site web www.boozallen.com

Son activité principale est la prestation de services de gestion, de technologie et de sécurité, principalement aux agences gouvernementales civiles et en sécurité et aux organismes de défense et de renseignement, ainsi que des services civils et commerciaux. 

Historique de la société

Booz Allen Hamilton, fondée en 1914, est l'une des plus anciennes sociétés de conseil en management dans le monde. À la fin des années 1950Time Magazine surnomme le cabinet « le plus grand, le plus prestigieux cabinet de conseil de gestion du monde ». En 1970, Booz Allen rend publique une offre initiale de 500 000 actions à 24 $ par action.

En août 2008, l'ancienne société mère de Booz Allen Hamilton est divisée en deux. Le nom « Booz Allen Hamilton » est retenu par la moitié se concentrant sur les activités gouvernementales aux États-Unis, la société « Booz & Company » regroupant le reste des activités, notamment celles sur la stratégie des entreprises et les activités gouvernementales à l'international. Booz Allen Hamilton est détenue en majorité par la firme de private equity The Carlyle Group.  

Booz & Company est ensuite acquise par PricewaterhouseCoopers (PwC) le 3 avril 2014[1]

Le , les actions de Booz Allen se négocient à la Bourse de New York, et Ralph Shrader[Qui ?] sonne la cloche d'ouverture le .

L'activiste des droits de l'homme et lanceur d'alerte américain Edward Snowden fut l'un des employés de Booz Allen Hamilton, de 2009 à 2013, l'année de la révélation de l'affaire d'espionnage de masse de la NSA.

Harold T. Martin, accusé en 2016 d'avoir volé des données à la NSA et d'être lié à la fuite de données des Shadow Brokers, est un ancien employé de Booz Allen Hamilton[2],[3].

Notes et références

  1. Richard Parkin, « PwC finalise l'acquisition de Booz & Company », sur pwc.com,
  2. « Un contractant de la NSA arrêté par le FBI », sur liberation.fr/, (consulté le 10 janvier 2019)
  3. (en) « How a Russian firm helped catch an alleged NSA data thief », sur politico.com, (consulté le 10 janvier 2019)

Articles connexes

  • Portail des entreprises
  • Portail de l’informatique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.