Bordeaux-Euratlantique

Bordeaux-Euratlantique représente un des sous-projets du programme de modernisation de Bordeaux « Bordeaux 2030 ». Il cadre l'aménagement de 738 hectares, centrés sur la gare Saint-Jean, dont la fin estimée vise 2027. Les villes de Bègles et Floirac sont également concernées. Ce programme a été créé à la suite du lancement de la ligne LGV Bordeaux-Paris et à la volonté d'augmenter le poids de Bordeaux à l'échelle européenne.

Bordeaux-Euratlantique

Logo d'Euratlantique
Administration
Pays France
Région Nouvelle-Aquitaine
Ville Bordeaux, Floirac, Bègles
Fonctions urbaines Centre-ville
Géographie
Coordonnées 44° 49′ 42″ nord, 0° 32′ 45″ ouest
Transport
Gare TGV Gare Saint-Jean
Tramway Lignes
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Bordeaux-Euratlantique
Géolocalisation sur la carte : Aquitaine
Bordeaux-Euratlantique
Géolocalisation sur la carte : Bordeaux
Bordeaux-Euratlantique
Liens
Site web www.bordeaux-euratlantique.fr/

    Bordeaux-Euratlantique harmonise entre eux les différents projets de développement (centre d'affaires, modernisation et aménagement du quartier) aux côtés des projets hors-Euratlantique (LGV, Grande salle de concert, Extensions tramway) dans le cadre d'un projet urbain durable de rayonnement européen[1]. Les principaux programmes concernent :

    • Interfaces avec le projet d'extension de la Gare Saint-Jean
    • Aménagement d'espaces verts
    • Aménagement des voiries, parkings, transports en commun et optimisation des liaisons modales entre les différents modes de transports
    • 2,4 millions de m² d'espaces supplémentaires, essentiellement des logements et bureaux

    Histoire

    Origine du projet

    À la fin des années 2000, Bordeaux affiche ses ambitions de développement à l'échelle européenne avec le projet "Bordeaux 2030". Dans le quartier Saint-Jean, deux projets émergent :

    • la LGV Bordeaux-Paris, faisant passer le nombre de voyageurs de 8 millions en 2009 à potentiellement 20 millions[2] (avec en option les extensions vers Toulouse et Dax).
    • la création d'un centre d'affaires « Euratlantique » et le réaménagement du quartier.

    Il était donc primordial de piloter à haut niveau l'aménagement de tout le secteur, sur 4 axes : logements, bureaux, voirie, développement durable. Le choix de créer un Organisme public d'aménagement (OPA) a été initié par décret le 9 novembre 2009. l'OPABE ou Bordeaux-Euratlantique était né.

    Ce projet se formalise au travers d'une opération d'intérêt national (OIN), créée par un décret du 5 novembre 2009. Il s'agit du plus gros programme d'aménagement urbain engagé en France[3]. Bordeaux-Euratlantique se divise en 3 phases temporelles (2013-2018, 2018-2023, 2022-2027) et 4 secteurs géographiques : Saint-Jean Belcier, Garonne-Eiffel, Bègles-Faisceau, Bègles-Garonne. Cette OIN permet de n'avoir qu'un seul interlocuteur, l'OPABE (Etablissement Public d'Aménagement "Bordeaux-Atlantique"), en lieu et place de la multitude d'organismes intéressés par un tel projet (dont la CUB, Bordeaux Métropole).

    L'organisme chargé de la mise en œuvre du projet est l'Établissement public d’aménagement de Bordeaux-Euratlantique (EPABE), dirigé successivement par Philippe Courtois, ancien secrétaire général de l'établissement public d’aménagement Euroméditérannée puis par Stephan de Faÿ depuis septembre 2014[4].

    Le projet prévoit la construction de 2,5 millions de m² de surface, répartis entre autres sur 1 million de m² de logements, 500 000 m2 de bureaux et 500 000 m2 de commerces. Des équipements publics viendront compléter ces aménagements, notamment les 160 hectares disponibles près de la gare[5].

    En plus des projets détaillés ci-après, deux projets d'envergure sont programmés : la Bordeaux Métropole Arena, dessinée par Rudy Ricciotti, prévue pour 2018 et un nouveau pont, dessiné par Rem Koolhaas, prévu pour 2019, qui reliera Bordeaux et Bègles à Floirac dans la continuité de la ceinture des boulevards.

    Enjeux

    Les différents enjeux de Bordeaux-Euratlantique sont :

    • Aménager un vaste territoire au sud de Bordeaux et des deux côtés de la Garonne
    • Développer le centre d'affaires « Euratlantique »
    • Permettre de s'installer plus facilement à proximité de Bordeaux (objectif de 30 000 habitants supplémentaires)
    • Créer un aménagement durable en favorisant les études préliminaires
    • Créer des espaces verts ouverts sur le fleuve (50 hectares sont prévus)
    • Augmenter le rayonnement culturel de Bordeaux

    Contexte géographique

    Bordeaux-Euratlantique concerne une surface de 738 hectares répartie sur les villes de Bordeaux avec 386 hectares, Bègles avec 217 hectares et Floirac avec 135 hectares. Cette superficie pour une OPA reste inégalée en France. Bordeaux Euratlantique est desservi par :

    • l'entrée sud-est du cœur de l'agglomération,
    • la gare Saint-Jean,
    • l'accès direct à la rocade via le boulevard des Frères Moga à l'est, de gabarit autoroutier.

    Morcelé, inégalement densifié et excentré, ce secteur de l’agglomération est aujourd’hui caractérisé par la juxtaposition de quartiers d’habitat, d’emprises industrielles, d’activités économiques diversifiées, de vastes terrains ferroviaires et d’infrastructures marquant fortement le territoire[6]. Mais malgré ses équipements et ses infrastructures, le secteur apparaît en marge de l'hyper-centre bordelais.

    Projets phares

    Voici un récapitulatif non exhaustif des principaux projets phares réalisés dans le cadre ou en relation avec Euratlantique :

    Projet Phare Secteur (Projet Cadre) Architecte/MOE Réalisation Statut Commentaire
    Modernisation de la gare Saint-Jean (SNCF)[7] Projet associé (Bordeaux 2030) 2014-2017 Terminé
    MÉCA[8] Saint-Jean-Belcier BIG (Bjarke Ingels Group) 2017-2019 Terminé Inauguré en juin 2019
    Aménagement des quais/ espaces verts Saint-Jean-Belcier Ville de Bordeaux 2023 Planifié Eléments clés :

    - Tête du pont Saint-Jean

    - Boulevard des Frères Moga

    - Parc des Berges

    - Jardins de l'Ars & espaces associés

    Pont de la Palombe, anciennement pont Amédée St-Germain / Armagnac[9],[10] Saint-Jean-Belcier Marc Mimram 2020 En cours
    Tour In Nova[11],[12] Saint-Jean-Belcier Groupe Carle 2019 Terminé 56m de haut
    Pont Simone-Veil[13] Projet associé (Borpont Simone-Veildeaux 2030) OMA 2022 En cours Etudes géologiques en cours
    Cité Numérique[14] Saint-Jean-Belcier Alexandre Chemetoff 2018 Terminé
    Piscine Saint-Jean-Belcier Ville de Bordeaux 2022 En cours
    Siège Caisse d'épargne[15] Projet associé Architecture-Studio 2016 Terminé Inauguré en Mai 2017

    Les secteurs d'aménagement

    Le périmètre de l'OIN (opération d'intérêt national) inclut pour l'heure quatre grands secteurs, des territoires de projet sur lesquels porteront des réflexions bien spécifiques :

    • Secteur Bègles Faisceau,
    • Secteur Saint-Jean Belcier
    • Secteur Bègles
    • Secteur Garonne Eiffel,

    Ces secteurs font successivement l'objet d'un concours d'urbanisme. En 2011, l’EPA signait un accord-cadre avec les urbanistes choisis, pour la mise en œuvre du projet urbain sur une durée de 9 ans.

    Secteur Saint-Jean Belcier

    Le 7 février 2011, l'équipe Reichen & Robert et associés a été désignée lauréate du concours d'urbanisme portant sur le secteur Saint Jean - Belcier[16].

    La MECA (Maison de l'Économie Créative de la culture d'Aquitaine), regroupant le FRAC Aquitaine, l'Office Artistique de la Région Aquitaine (Oara) et l'Écrit, Cinéma, Livre, Audiovisuel en Aquitaine (Ecla) est un projet emblématique, prévu pour 2017. Un pôle nautique est également prévu quai de Paludate.

    On peut noter 4 métaprojets :

    • Réaménagement de la gare Saint-Jean avec essentiellement la modernisation de la halle des voyageurs et la création de 3 parkings côté Belcier.
    • Réorganisation de l'infrastructure routière à la suite de la construction du pont Simone-Veil.
      • Fin de la voie rapide (90 km/h) au niveau du carrefour du futur pont Simone-Veil.
      • Contournement du parc des berges.
      • Réorganisation des flux au niveau de la tête du pont St-Jean.
    • Création d'un espace vert en prolongation des Quais jusqu'à la Gare St-Jean, en passant par le pont Simone-Veil.
      • Verdissement et piétonisation de la tête de pont St-Jean.
      • Création d'un parc le long des berges en aval du pont Simone-Veil (Le Parc des Berges).
      • Aménagement piétonnier des quais de Paludate pour effectuer le lien entre les 2 précédents éléments (Le Balcon de Paludate).
      • Création d'un jardin de l'Ars menant de la tête du pont Simone-Veil à la rue d'Armagnac.
      • Bouclage sur la tête du Pont Saint-Jean en rendant la rue des Terres de Bordes piétonne (rue qui longe la gare côté Belcier).
      • MECA
      • La Tour Innova
      • La Piscine Municipale
      • Pont Amédée St-Germain / Armagnac
      • Cité Numérique
      • Siège social de la Caisse d'Épargne (extérieur à Euratlantique mais réalisé en concertation)

    Secteur Garonne Eiffel Bordeaux Floirac

    Le 8 avril 2011, cinq équipes ont été retenues afin de concourir sur le secteur Garonne Eiffel. Il s'agit des équipes menées par : 51N4E, DPA Dominique Perrault, Mateoarquitectura, Studio Associato Bernardo Secchi & Paula Vigano et TVK[17].

    C'est finalement l'équipe menée par TVK qui est désignée lauréate le vendredi 9 décembre 2011[18].

    Deux projets importants sont annoncés pour 2017 : la nouvelle caserne des pompiers du SDIS (Service départemental d'incendie et de secours), en remplacement de la caserne des pompiers de la Benauge et le centre musulman de Gironde[19].

    Secteur Bègles

    Afin que le projet issu du concours s'articule et se mette en cohérence avec le projet d'ensemble de l'OIN, une mission a été confiée, en février 2011, à l'agence Alexandre Chemetoff et Associés. Celui-ci consistera en un travail sur les abords du faisceau ferroviaire. Un accent particulier sera mis sur la rénovation du quartier du Dorat.

    Une réflexion a été engagée par la ville de Bègles, le Club athlétique Bordeaux-Bègles Gironde, l’Union Bordeaux-Bègles et l’EPA Bordeaux-Euratlantique sur la modernisation du stade André Moga. De plus, est en cours, la requalification de deux sites majeurs : l'ancien centre de tri postal du boulevard Jean-Jacques Bosc en cité numérique ainsi que l'ancien site ESSO en parc de l’intelligence environnementale[20].

    Note

    La plupart des informations de cet articles sont issues/reprises dans la délibération du conseil municipal de Bordeaux sur « l'approbation du dossier de réalisation de la ZAC Saint-Jean Belcier »[21]

    Lien externe

    Références

    • Portail de Bordeaux
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.