Boulevard Suchet

Le boulevard Suchet est un boulevard du 16e arrondissement de Paris. C'est une partie des boulevards des Maréchaux.

Pour les articles homonymes, voir Suchet.

16e arrt
Boulevard Suchet

Côté intérieur.
Situation
Arrondissement 16e
Quartier Auteuil
Muette
Début 1, place de Colombie et avenue Henri-Martin
Fin Rue d'Auteuil et place de la Porte-d'Auteuil
Morphologie
Longueur 1 700 m
Largeur 30 m
Historique
Dénomination 1864
Ancien nom Rue Militaire
Géocodification
Ville de Paris 8721
DGI 9107
Géolocalisation sur la carte : Paris
Images sur Wikimedia Commons

Situation et accès

Le boulevard part de l'avenue Henri-Martin à la porte de la Muette et arrive à la rue d'Auteuil, où il laisse la place au boulevard Murat après la porte d'Auteuil.

Le boulevard Suchet est accessible par la ligne de bus de Petite Ceinture.

Origine du nom

Louis-Gabriel Suchet.

Il a reçu son nom de Louis Gabriel Suchet (1770-1826), duc d'Albufera, maréchal de France[1].

Historique

Le boulevard Suchet fait partie de la ceinture de boulevards créée à partir de 1861 le long de l'enceinte de Thiers, à la place la rue Militaire. Classé dans la voirie parisienne en vertu du décret du , il prend son nom actuel par un autre décret en date du .

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire

Dans la fiction

Ce boulevard est cité dans le roman Les Dents du tigre de Maurice Leblanc comme lieu de résidence de l'ingénieur Hippolyte Fauville, un des personnages principaux.

Références

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997 , etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117, présentation en ligne), p. 532.
  2. Tilar Mazzeo, 15, place Vendôme. Au Ritz pendant l'Occupation, Éditions Vuibert, 2014, 298 p. (ISBN 9782311100495).
  3. « Sévegrand, Roland, Pierre, Eugène », maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr.

Article connexe

Lien externe

  • Portail de Paris
  • Portail de la route
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.