Boulevard Vivier-Merle

Le boulevard Marius Vivier Merle est une voie de circulation majeure du 3e arrondissement de Lyon.

Pour les articles homonymes, voir Vivier-Merle.

Boulevard Vivier-Merle

Vue du sud du boulevard Vivier Merle.
Situation
Coordonnées 45° 45′ 29″ nord, 4° 51′ 31″ est
Pays France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Rhône
Ville Lyon
Quartier(s) La Part-Dieu (3earr.)
Début Cours Gambetta
Fin Cours Lafayette
Morphologie
Type Cours
Longueur 1 550 m
Histoire
Anciens noms Boulevard de la Part-Dieu
Géolocalisation sur la carte : Lyon

Situation et accès

Situé dans le quartier de la Part-Dieu ce boulevard traverse intégralement le 3e arrondissement dans sa largeur et est globalement orienté nord-sud. Son parcours s'amorce par une légère courbe au sud où il prolonge le boulevard des Tchécoslovaques avant de se poursuivre en ligne droite jusqu'au cours Lafayette où il se prolonge dans le 6e arrondissement sous le nom de boulevard des Brotteaux.

Il mesure environ 1 550 mètres de long. Il est principalement bordé de grands bâtiments modernes à vocation tertiaire. Sa partie routière était enterrée à l'approche de l'esplanade bordée du centre commercial de la Part-Dieu et de la Gare de Lyon-Part-Dieu.

Dans le cadre de la rénovation du quartier de la Part Dieu, le tunnel est prolongée de 118 m jusqu'à la rue Paul Bert. Les travaux sont exécutés de mai 2018 au 28 février 2020[1],[2]. Cette prolongation permet de libérer de l'espace en surface pour mettre en place des trottoirs plus larges, des pistes cyclables, des voies dédiées aux transports en commun et de la végétation. Le tunnel permettra également d'accéder au parking souterrain en construction sous la place Béraudier[3].

Origine du nom

Le nom de la voie fait référence à Marius Vivier-Merle (1890-1944) résistant français, secrétaire de l'Union des Syndicats ouvriers dont la dernière réunion, le se tient non loin du boulevard qui porte aujourd'hui son nom, à la Bourse du Travail[4].

Historique

Ce boulevard a été ouvert, sous le nom de « boulevard de la Part-Dieu », sur partie de la ceinture de fortifications de l'Est de Lyon construite en 1830[5].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire

La numérotation commence par le nord : les numéros pairs sont situés sur le côté ouest et les numéros impairs sur le côté est. Le sens de circulation est principalement du sud vers le nord. Le boulevard est successivement bordé du nord au sud par :

Notes et références

  1. Florent Deligia, « Lyon Part-Dieu : de la fumée tunnel Vivier-Merle ? C'est normal ! », Lyon Capitale, (lire en ligne)
  2. « Lyon: le tunnel Vivier-Merle va rouvrir », Le Progrès, (lire en ligne)
  3. Aline DURET, « Boulevard Vivier-Merle : réouverture du tunnel début mars 2020 », Lyon Plus, (lire en ligne)
  4. Collectif, Les Lieux secrets de la Résistance : Lyon, 1940-1944, éditions lyonnaises d'art et d'histoire, 2003, p. 22.
  5. Boulevard Vivier Merle
  6. Mathilde Amen, « Expulsée de ses locaux, Radio Judaïca Lyon dans l’incertitude », Tribune de Lyon, (lire en ligne)
  • Portail de la métropole de Lyon
  • Portail de la route
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.