Boulin (pigeonnier)

Un boulin est un trou dans le mur d'un colombier, qui sert de nid au pigeon.

Pour les articles homonymes, voir Boulin.

Description

L’intérieur du colombier, espace imparti aux pigeons, est divisé en nichoirs appelés boulins. Chaque boulin est le logement d’un couple de pigeons. Ces boulins peuvent être en pierre, brique ou torchis et installés lors de la construction du colombier ou être en poterie (pots couchés, tuiles canal, diverses cases), en osier tressé en forme de panier ou de nid. C’est le nombre de boulins qui indique la capacité du pigeonnier. Celui du château d'Aulnay avec ses 2 000 boulins, celui de Port-d'Envaux avec ses 2 400 boulins de terre cuite et celui du Château de Brézé avec ses 3 700 boulins sont parmi les plus vastes.

Les boulins sont souvent devenus un élément architectural décoratif dans les façades de manoirs[1].

Chaque boulin correspondait à la possession d'un arpent carré (ou acre) de terre, c'est-à-dire 50 ares ou 5 000 m2 ; x boulins divisés par 2 = y hectares.

Photos illustratives

Notes et références

  • Portail des animaux de compagnie
  • Portail de l'ornithologie
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.