Buffet Crampon

Buffet-Crampon est une entreprise française créée en 1825, spécialisée dans la fabrication d'instruments à vent (bassons, clarinettes, hautbois et saxophones) et située à Mantes-la-Ville.

Buffet-Crampon

Création 1825
Dates clés 24-02-2003 (immatriculation société actuelle)
Fondateurs Denis Buffet-Auger
Forme juridique SASU Société par actions simplifiée à associé unique
Siège social Mantes-la-Ville
 France
Direction Jérôme Perrod
Activité Fabrication d'instruments de musique
Produits Instruments à vent : bassons, clarinettes, hautbois et saxophones
Société mère Buffet Crampon Group
Filiales Buffet Crampon Germany (d)
Effectif 286 en 2013
SIREN 445-363-518
Site web www.buffet-crampon.com

Chiffre d'affaires 51 922 500 € en 2013

comptes récents non déposés

Résultat net -3 141 300 € en 2013 (perte)

Historique

Le nom de la marque est issu du patronyme du fondateur Denis Buffet-Auger, et de celui de Zoé Crampon, épouse de Jean-Louis Buffet, fils de Denis.

En association avec le clarinettiste virtuose Hyacinthe Klosé, Louis Auguste Buffet est à l'origine de l'adaptation à la clarinette du système de clefs et anneaux mobiles imaginé par Theobald Boehm pour la flûte. Ce système, breveté en 1843, est à l'origine de la clarinette « système Boehm » moderne, qui s'est imposée en France et dans la plupart des pays, à l'exception notable de l'Allemagne et de l'Autriche, fidèles au « système Oehler ».

À partir de 1994, Buffet-Crampon a utilisé un matériau composite de haute performance, issu du recyclage de la poudre d'ébène, procurant aux instruments à vent, clarinettes et hautbois de sa gamme Green Line, des qualités acoustiques identiques à celles des instruments en ébène massif sélectionné et présentant l'avantage d'une meilleure stabilité dimensionnelle et un risque de fente quasi inexistant[1].

Clarinette B♭ RC Prestige.

Buffet-Crampon a acquis une position de leader mondial de la clarinette, particulièrement reconnu pour les instruments de qualité professionnelle[2].

En 2006, la société a racheté la société Antoine Courtois, manufacture française de cuivres (trompettes, trombones, tubas) située à Amboise, ainsi que la société Besson (euphoniums, cornets).

La société est dirigée par Antoine Beaussant de décembre 2007 à juillet 2014. À cette date, Jérôme Perrod[3] est nommé président du directoire de Buffet Group, succédant à Antoine Beaussant.

En 2018 Buffet-Crampon approche le marché chinois[4].

En 2019, Buffet Crampon reprend la marque Rigoutat dans l'objectif de développer celle-ci grâce à la présence mondiale du groupe. Par cette fusion, l'héritage Rigoutat, créé en 1922, se perpétue et chaque marque conserve son identité sonore. La plupart des grands hautboïstes de l'histoire de la musique, du XIXe au XXIe siècle, sont ainsi réunis dans la même maison. Philippe Rigoutat est chargé pour les deux marques du développement des nouveaux instruments et de la relation avec les musiciens. Certains, comme Hélène Devilleneuve, sont familiers des deux maisons, le type d'anches, point essentiel, étant commun à leurs gammes d'instruments[5].

Annexes

Notes et références

  1. Histoire de Buffet crampon sur le site buffet-crampon.com
  2. Airy Aubry, « Visite privée de l'atelier Buffet Crampon, les maestros de la clarinette », Le Parisien, (lire en ligne)
  3. « Jérôme Perrod : Directeur industrie, R&D et achat du groupe ARC jusqu'en 2014 », sur www.lsa-conso.fr (consulté le 16 janvier 2019)
  4. Attitude, « Jérôme Perrod : «L’un des obstacles du marché chinois est le niveau élevé des droits de douane» », sur www.lalettredumusicien.fr (consulté le 16 janvier 2019)
  5. Marc Rouvé, « Rigoutat rejoint Buffet Crampon », La Lettre du musicien, no 520, (lire en ligne)

Article connexe

Lien externe


  • Portail des entreprises
  • Portail de la musique
  • Portail de la musique classique
  • Portail des Yvelines
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.