Buna (caoutchouc)

Buna était une marque déposée de la société allemande IG Farben, désignant un caoutchouc synthétique. Le Buna, fabriqué par la première usine Buna I (de), est commercialisé dès 1937. À l'origine, il est utilisé exclusivement dans l'industrie du pneumatique[1]. Buna I est construite à Schkopau, près de Halle (Saxe-Anhalt) ; Buna II est l'usine Hüls de Marl ; deux autres usines vont suivre[2]. Aujourd'hui, « Buna » est une marque déposée de Dow Chemical et Lanxess.

Pour les articles homonymes, voir Buna.

Au milieu des années 1930, la consommation annuelle de caoutchouc en Allemagne était voisine de 100 000 tonnes[2].

Nom

Le mot-valise « Buna » provient des initiales de deux produits chimiques nécessaires à une polymérisation anionique particulière : le butadièneButadien » en allemand ; un monomère obtenu à partir d'acétylène[3],[1]) et le sodium métallique (« Natrium » ; le catalyseur)[4].

Par exemple, le styrène-butadiène (SBR), un élastomère important car adapté pour les pneus, portait le nom de « Buna-S » (« S » pour « styrène »)[3].

Notes et références

  1. (en) Evonik Industries, « Buna - A very special synthetic rubber », sur evonik.com (consulté le 5 janvier 2013).
  2. Jean-Philippe Massoubre, Histoire de l'IG-Farben (1905-1952), Paris, Éditions L'Harmattan, , 118 p. (ISBN 978-2-296-06254-2, lire en ligne), p. 51.
  3. (en) The Polymer Science Learning Center, « The Birth of Buna », sur www.pslc.ws (consulté le 5 janvier 2013).
  4. Bensaude-Vincent et Stengers 2001, p. 251

Annexes

Bibliographie

 : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes

  • Portail de la chimie
  • Portail de la production industrielle
  • Portail de l’Allemagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.