Canadian Associated Press

La Canadian Associated Press est une agence de presse créée au Canada en 1903, qui fut l'ancêtre de La Presse Canadienne.

Histoire

Deux grands quotidiens de l'est du Canada, le Toronto Telegram et le Montreal Star de Brenton Macnab ont créé une Canadian Associated Press en 1903[1], avec l'aide d'une subvention de 6000 dollars[2] du gouvernement fédéral canadien et pour objectif de mutualiser le coût de l'approvisionnement en nouvelles de Londres directement vers le Canada, sans se reposer sur la structure en place de l'Associated Press américaine. Une étude effectuée en 1895 a montré que seulement 18 quotidiens canadiens étaient membres de l'Associated Press contre 33 membres de l'United Press (association). Peu après sa création, la Canadian Associated Press a 16 journaux membres[3]. L'un de ses premiers présidents est John Ross Robertson, du Toronto Telegram, dont le frère devient journaliste de la Canadian Associated Press à Londres.

En 1906, l'agence de presse britannique Reuters envoie son représentant Henry Collins au Canada, pour reprendre Canadian Associated Press et étendre ses services, afin de fournir un plus grand nombre de nouvelles internationales[3]. Le gouvernement canadien annonce ensuite en 1908 que la subvention va être supprimée[3]. John Ross Robertson, du Toronto Telegram, accuse alors Reuters de vouloir couler la Canadian Associated Press à la demande du gouvernement canadien[3]. De son côté, Reuters promet aux journaux une plus grande couverture, en quantité comme en qualité, de l'importante actualité dans tous les pays du Commonwealth et lance l"Imperial News Service", qui va lui servir aussi pour mettre son réseau, moyennant finances, au service du Foreign Office britannique, dont s'est rapproché le gouvernement canadien.

En 1910, la Canadian Pacific Railway Telegraph qui se chargeait du transit des nouvelles de l'United Press (association) jusqu'en 1893 puis de l'Associated Press ensuite décide de se retirer de cette activité[4]. À ce moment-là, la Canadian Associated Press, essentiellement présente dans l'Est, est rejointe par deux autres associations canadiennes, la Western Associated Press et l'Eastern Associated Press. Elles s'unissent en 1910 pour maintenir leur association avec l'agence américaine Associated Press. L'un de ses premiers présidents est JH Woods, patron du Calgary Herald. L'agence de La Presse canadienne sera ensuite fondée en 1917 par un acte du parlement canadien.

Chronologie

Notes et références

  1. "The Beaver bites back?: American popular culture in Canada", par David H. Flaherty et Frank E. Manning, page 203
  2. "Canada and the United States: Ambivalent Allies", page 117, par John Herd Thompson et Stephen J. Randal
  3. "News and the British World: The Emergence of an Imperial Press System, 1876-1922", par Simon James Potter, page 93
  4. "La presse québécoise de 1884 à 1914", par Jean De Bonville, page 186

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail des entreprises
  • Portail du Canada
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.