Canton de Saillagouse

Le canton de Saillagouse est une ancienne division administrative française, située dans le département des Pyrénées-Orientales et la région Languedoc-Roussillon.

Canton de Saillagouse

Situation du canton de Saillagouse dans le département de Pyrénées-Orientales.
Administration
Pays France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement(s) Prades
Chef-lieu Saillagouse
Conseiller général Georges Armengol
2008-2015
Code canton 66 13
Démographie
Population 10 770 hab. (2012)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Superficie 491,36 km2
Subdivisions
Communes 21

    Territoire

    Le canton de Saillagouse couvre approximativement la Cerdagne française, partie de l'ancien comté de Cerdagne cédée au royaume de France par le traité des Pyrénées du et délimitée par le traité de Llívia du .

    Histoire

    Le canton de Saillagouse est créé en 1790 au sein du district de Prades, devenu arrondissement de Prades en 1801.

    Le canton est maintenu par l'arrêté du 9 nivôse an X () portant réduction des justices de paix dans le département des Pyrénées-Orientales[1]. Cet arrêté supprime le canton d'Ur et réunit les communes le composant au canton de Saillagouse. Renommé canton de Saillagouse-Llo en 1974, il reprend son nom initial en 1984[2],[3].

    Le canton est supprimé par le décret no 2014-262 du portant délimitation des cantons dans le département des Pyrénées-Orientales. Les communes du canton sont intégrées dans le nouveau canton des Pyrénées catalanes.

    Composition

    Le canton de Saillagouse groupe 21 communes :

    Liste des communes du canton
    Nom Code
    Insee
    Intercommunalité Superficie
    (km2)
    Population
    (dernière pop. légale)
    Densité
    (hab./km2)
    Saillagouse
    (chef-lieu)
    66167CC Pyrénées Cerdagne11,351 085 (2014)96
    Angoustrine-Villeneuve-des-Escaldes66005CC Pyrénées Cerdagne87,87710 (2014)8,1
    Bourg-Madame66025CC Pyrénées Cerdagne7,851 201 (2014)153
    Dorres66062CC Pyrénées Cerdagne24,77161 (2014)6,5
    Égat66064CC Pyrénées Cerdagne4,47442 (2014)99
    Enveitg66066CC Pyrénées Cerdagne30,52672 (2014)22
    Err66067CC Pyrénées Cerdagne25,92638 (2014)25
    Estavar66072CC Pyrénées Cerdagne9,24441 (2014)48
    Eyne66075CC Pyrénées Catalanes20,36128 (2014)6,3
    Font-Romeu-Odeillo-Via66124CC Pyrénées Catalanes29,601 916 (2014)65
    Latour-de-Carol66095CC Pyrénées Cerdagne12,63422 (2014)33
    Llo66100CC Pyrénées Cerdagne28,44168 (2014)5,9
    Nahuja66120CC Pyrénées Cerdagne5,6073 (2014)13
    Osséja66130CC Pyrénées Cerdagne17,131 330 (2014)78
    Palau-de-Cerdagne66132CC Pyrénées Cerdagne11,50411 (2014)36
    Porta66146CC Pyrénées Cerdagne65,19119 (2014)1,8
    Porté-Puymorens66147CC Pyrénées Cerdagne49,42115 (2014)2,3
    Sainte-Léocadie66181CC Pyrénées Cerdagne8,88139 (2014)16
    Targassonne66202CC Pyrénées Cerdagne7,80179 (2014)23
    Ur66218CC Pyrénées Cerdagne6,79346 (2014)51
    Valcebollère66220CC Pyrénées Cerdagne26,0344 (2014)1,7

    Conseillers généraux

    Liste des conseillers généraux
    Période Identité Étiquette Qualité
    18331839Laurent Delcasso
    (1783-1858)
    Propriétaire à Sainte-Léocadie
    18391845
    (démission)
    Joan Batlle
    (1789-1851)
    Agriculteur, commerçant, propriétaire
    Maire de Bourg-Madame
    18451848François Garreta
    (1773-1848)
    Propriétaire et négociant à La Tour-de-Carol
    18481852Joseph Carbonell
    (1817-1862)[4]
    GaucheDocteur en droit, propriétaire, juge de paix, maire d'Ur (1848-1851)
    18521854Laurent Delcasso
    (1783-1858)
    Propriétaire à Matemale
    18541867James Jaume
    (1812-1889)[5]
    Négociant à Perpignan
    18671871Bonaventure de MontellaMaire de Sainte-Léocadie (1865-1870, 1871-1874)
    18711877
    (décès)[6]
    Antoine Garreta
    (1800-1877)
    Négociant à Toulouseet propriétaire à La Tour-de-Carol
    Vice-président du Conseil général de 1871 à 1877
    1878[7]1884
    (démission)[8]
    Sauveur Duran
    (1840-1919)
    Capitaine adjudant-major au 27e bataillon de Chasseurs à pied
    1884[9]1892Jean LaffonRépublicainRédacteur en chef de l'Observateur du Cap-Béar
    18921898Adolphe Ramonatxo
    (1841-1910)[10]
    Rad.Maire de Latour-de-Carol (1884-1910)
    18981926
    (décès)
    Emmanuel BrousseGauche républicaineImprimeur et journaliste
    conseiller municipal de Perpignan
    Député (1906-1924)
    1927[11]1940Georges ClercURDMédecin à Saillagouse
    Membre de la Commission administrative des Pyrénées-Orientales (1941-1943)[12]
    Nommé conseiller départemental en 1943[13]
    19451951
    (décès)
    Barthélemy LledosSFIOmaire d'Err (1929-1943 et 1944-1951)
    propriétaire terrien
    19511973
    (décès)
    Michel ArisCNIpropriétaire terrien, minotier, maire de Sainte-Léocadie
    mort en cours de mandat[14]
    19731994Joseph CalvetDVD puis UDF puis DVDmaire de Bourg-Madame (1973-1995)
    19942015Georges ArmengolSE[réf. nécessaire]
    puis UMP
    puis DVD
    Fonctionnaire, maire de Saillagouse depuis 1994
    Les données manquantes sont à compléter.

    Historique des élections

    Élection de 2008

    Les élections cantonales de 2008 ont eu lieu le dimanche 9 mars 2008. Abstention : 20,60 % au premier tour.

    1er tour de l'élection de 2008
    Candidat Parti % Voix
    Georges Armengol UMP 51,68 % (élu) 3166
    Daniel Delestré PS 26,75 % 1639

    Démographie

               Évolution de la population  [modifier]
    1990 1999 2006 2011 2012
    9 35010 17311 00610 88910 770
    (Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
    Histogramme de l'évolution démographique

    Notes et références

    1. Arrêté du 9 nivôse an X (9 janvier 1802) portant réduction des justices de paix dans le département des Pyrénées-Orientales, dans L. Rondonneau, Collection générale des lois, décrets, arrêtés, sénatus-consultes, avis du Conseil d'États et règlements d'administration publiés depuis 1789 jusqu'au 1er avril 1814, t. VIII, Paris, Imprimerie royale, , II : Gouvernement consulaire. 27 septembre 1801 [3 vendémiaire an X] - 18 juin 1802 [19 prairial an X]. IIIe série du Bulletin des lois, p. 680-681 (lire en ligne [html])
    2. Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9)
    3. Notice Cassini de Saillagouse
    4. http://1851.fr/hommes/joseph_carbonell_fr/
    5. http://gw.geneanet.org/pierfit?lang=fr&n=jaume&p=james
    6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65229725/f2.image.r=canton
    7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62530675/f3.image.r=canton?rk=1394856;4
    8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6225664s/f9.item.r=canton.zoom
    9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6225693h/f2.item.r=canton.zoom
    10. http://gw.geneanet.org/fleurypascale?lang=fr;iz=2;p=adolphe;n=ramonatxo
    11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2465165/f3.item.r=canton.zoom
    12. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 30 janvier 1941,https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9615610j/f5.image.r=commission%20administrative
    13. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 24 janvier 1943, (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k97296925/f4.item.r=canton.zoomlire en ligne]).
    14. André Balent, « Aris (Michel, Pierre, Joseph) », dans Nouveau dictionnaire de biographies roussillonnaises, vol. 1, t. 1, Perpignan, Publications de l'olivier, , 699 p. (ISBN 9782908866414)
    15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
    16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012

    Voir aussi

    Articles connexes

    • Portail de la politique française
    • Portail des Pyrénées-Orientales
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.