Carl Zeiss Vision

Carl Zeiss Vision est une société mondiale qui conçoit, fabrique et commercialise des verres correcteurs, des instruments optiques et du matériel de Basse Vision pour les malvoyants. Elle fait partie de la Division Vision Care de Carl Zeiss, en Allemagne, qui a pour Président Michael Kaschke et son siège social est basé à Aalen, dans le Bade-Wurtemberg, en Allemagne.

Carl Zeiss Vision

Logo de Carl Zeiss Vision

Création 2005
Forme juridique Société à responsabilité limitée de droit allemand (d)
Slogan See more.Live more.
Siège social Aalen
 Allemagne
Direction Raymund Heinen, Président & CEO
Actionnaires Carl Zeiss Stiftung
Activité Conception, fabrication et commercialisation de verres correcteurs
Produits Verres correcteurs
Instruments d'optique opthalmique
Matériel de Basse Vision.
Société mère Carl Zeiss Vision
Filiales Présence mondiale
Effectif Plus de 11 000 en 2011.
TVA européenne DE237102714
Site web http://vision.zeiss.fr/vision

Carl Zeiss Vision, s'appuie sur le savoir-faire de Carl Zeiss dans le domaine de la fabrication des verres correcteurs depuis plus de 100 ans et sur l'expérience de Sola Optical pour ce qui touche aux traitements de surface sophistiqués des verres. La marque Zeiss est aujourd'hui présente sur les cinq continents. Ses activités sont essentiellement axées sur la Recherche et le Développement de géométries progressives et des traitements sous vide. Elle compte plus 40 sites de fabrication dans le monde, et deux centres de Recherche et de Développement en Allemagne et en Australie.

Histoire

2005-09 : la naissance d'un géant mondial

La société Carl Zeiss Vision International GmbH [1], numéro deux sur le marché mondial du verre correcteur, est née le de la fusion de la Division Optique Oculaire de Carl Zeiss, basée à Aalen (Allemagne) et de la société Sola International Inc, basée à San Diego (États Unis) et a pour président Jeremy Bishop, président de Sola Optical depuis .

Carl Zeiss Vision est détenue à parts égales par Carl Zeiss AG et le fonds d'investissement privé EQT III, propriétaire de Sola Optical[2].

En le Dr Norbert Gorny, qui avait intégré Carl Zeiss en 1998 en tant que Vice Président de la Division Microscopie, devient Président de l'entreprise et poursuit l'harmonisation des différentes filiales à travers le monde.

2010-à ce jour : la consolidation

En Carl Zeiss devient, via la Carl Zeiss Stiftung le seul et unique actionnaire de Carl Zeiss Vision en rachetant les parts du fonds d'investissement EQT[3].

Le comité de Direction de la société est composé depuis 2011 par Raymund Heinen, Président, Ulrich Krauss, Directeur Marketing et Commercial et Hanspeter Mürle, Directeur Financier.

L’équipe de recherche et développement comprend plus de 200 chercheurs dans ses 2 Centres en Allemagne et en Australie.

Produits

Les activités de l'entreprise sont concentrées sur la fabrication et la commercialisation de verres correcteurs (verre unifocal, verre progressif, verres bifocal), instruments d'optique, matériel de basse vision pour déficients visuels.

Verres correcteurs

Verre progressif

l'ADN de Zeiss[4]

Tous les verres progressifs de Zeiss bénéficient des avancées technologiques suivantes, développées par le chercheurs de Carl Zeiss:

  • décentrement variable (1983): cela permet de mieux aligner les zones de vision droite et gauche en vision binoculaire. Il est calculé en fonction du défaut visuel mais aussi de l'âge du porteur et facilite la vision de près
  • symétrie horizontale ( 1983): les effets prismatiques verticaux et horizontaux varient de la même façon pour les deux yeux, quand ceux-ci se déplacent dans le verre, ce qui garantit au presbyte une vision simultanée bi-oculaire.
  • diminution des aberrations de haut degré (2000):la méthode de conception réduit le trefoil et la coma, aberrations provoquées par la variation de puissance propre au verre progressif
  • paramètres de position portée (1912): le verre correcteur est conçu pour être porté à une certaine distance de l'œil et suivant une inclinaison précise, pour une meilleure qualité visuelle. depuis 1912 Zeiss parle de puissances d'usage
  • empreinte génétique (1996): le verre est calculé en temps réel et optimisé optiquement
  • technologie numérique de fabrication (2000): aussi appelée "freeform" cette technique de fabrication permet une précision cinq fois plus précise que la technologie traditionnelle jusqu'alors utilisée

Des innovations permanentes

Depuis 2000, année ou Carl Zeiss a commercialisé le premier verre progressif personnalisé selon la morphologie du presbyte et fabriqué numériquement avec une précision de 1 micron, de nombreux verres ont vu le jour. La gamme a été entièrement renouvelée (voir tableau ci-dessous) et aujourd'hui 44,8 % du chiffre d'affaires est réalisé avec des produits de moins de trois ans.

annéesnom verre progressifCatégorie
2000Gradal Individualverre individualisé (1re génération)
2006Gradal Individual Frame Fitverre individualisé (2nde génération)
2008GT 2 3Dverre à vision binoculaire améliorée
2010Gradal Plusverre généraliste optimisé
2010Gradal Individual EyeFitverre individualisé (3e génération)
2011Gradal Classicverre généraliste optimisé

verres spéciaux

  • i.Scription est une technologie lancée en 2008 qui permet grâce à un encodage, et en association avec l'utilisation du i.Profiler, de fabriquer un verre correcteur individualisé qui diminue les aberrations oculaires de haut degré, améliorant ainsi la vision en condition de basse luminance.
  • Slab-off est une fabrication spéciale, uniquement disponible sur le verre minéral pour les presbytes qui ont une différence de puissance, supérieure à deux dioptries, entre les deux yeux, permettant de corriger la différence de hauteur des images dans le plan vertical[5].

Instruments

  • Relaxed Vision Terminal (RVT), sorti en 2005, est le premier système vidéo-électronique qui permet de réaliser les prises de mesures nécessaires à un bon centrage des verres correcteurs, avec une précision de 5 millions de pixels.
  • i.Profiler, sorti en 2008, est un appareil à quatre fonctions (autoréfractomètre, kératomètre, topographe cornéen et aberromètre)

Basse Vision

Depuis plus de cent ans Zeiss commercialise des aides visuelles pour les malvoyants ou déficients visuels. Il peut s'agir de systèmes télescopiques (système de Kepler, système de Galilée) mais également loupes éclairantes et teintes médicales pour les maladies de la rétine.

Chiffres et données

Années 2004-05 2005-06 2006-07 2007-08 2008-09 2009-10
Chiffre d'affaires en M€ 789 845 844 892 879 881
Effectif moyen 9 995 10 626 10 293 12 830 11 659 11 586

Notes et références

Liens externes


  • Portail des entreprises
  • Portail de l’œil et de la vue
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.