Carlo Maria Marini

Carlo Maria Marini (né le à Gênes[1], et mort le à Gênes) est un cardinal italien du XVIIIe siècle.

Carlo Maria Marini
Biographie
Naissance
Rome,  États pontificaux
Décès
Gênes,  République de Gênes
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par Clément XI
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Maria in Aquiro
Cardinal-diacre de S. Vito e Modesto
Cardinal-diacre de S. Agata in Suburra
Cardinal-diacre de S. Maria in Via Lata
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Préfet de la Congrégation des rites
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Biographie

Carlo Maria Marini naît dans une famille d'origine génoise (parfois orthographiée de' Marini ou de Marinis). Il est le fils de Gottifredo Marini et de Maria Francesca Imperiale. Après des études à l'Université de Turin, il entame un voyage autour de l'Europe. Revenu à Rome où il décide de s'installer, il fait l'acquisition - comme il était de coutume à l'époque - d'une charge de clerc à la Chambre apostolique. Il devient auditeur à la Chambre, en . Le pape Innocent XII abolit cette pratique, remboursa l'acquisition des charges et Marini quitta ce poste.

Il exerce des fonctions au sein de la Curie romaine, notamment comme préfet des Cubiculi du Saint-Père en . Le pape Clément XI l'élève au rang de cardinal in pectore lors du consistoire du . Sa création est publiée le .

Le , il est nommé cardinal-diacre de S. Maria in Aquiro, il est alors âgé de 48 ans. Le , il est nommé cardinal-diacre de Ss. Vito, Modesto e Crescenzia. L'année suivante, le , il est nommé cardinal-diacre de S. Agata in Suburra et cardinal-diacre de S. Maria in Via Lata, le .

Le cardinal Marini ne participe pas au conclave de 1721, lors duquel Innocent XIII est élu pape. Il participe au conclave de 1724 (élection de Benoît XIII), au conclave de 1730 (élection de Clément XII) et au conclave de 1740 (élection de Benoît XIV).

Marini est nommé préfet de la Congrégation des rites et légat en Romagne en 1726 et légat en Urbino en 1740. Il décède le à l'âge de 78 ans.

Notes et références

Sources

  • Portail du catholicisme
  • Portail du XVIIIe siècle
  • Portail du Vatican
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.