Cathédrale de la Dormition de Moscou

La cathédrale de la Dormition (en russe : Успенский собор) a été édifiée à Moscou entre 1475 et 1479 sous la direction de l'architecte italien Aristotile Fioravanti, originaire de Bologne.

Cette cathédrale ne doit pas être confondue avec une autre cathédrale de Moscou.
 D’autres cathédrales portent le nom de cathédrale de la Dormition.

Cathédrale de la Dormition

Cathédrale de la Dormition.
Présentation
Nom local Успенский собор
Culte Église orthodoxe
Début de la construction 1475
Fin des travaux 1479
Architecte Aristotile Fioravanti
Site web assumption-cathedral.kreml.ru
Géographie
Pays Russie
Ville Moscou
Coordonnées 55° 45′ 04″ nord, 37° 37′ 01″ est
Géolocalisation sur la carte : Moscou

Historique

Après avoir visité les villes de Pskov, Vladimir et Novgorod afin de s'imprégner des traditions architecturales locales, Fioravanti se mit au travail et bâtit en l'espace de quatre ans un véritable chef-d'œuvre.

C'est la première église en pierre de Moscou. Les tsars s'y faisaient couronner et s'y mariaient, on y élisait et inhumait les chefs de l'église russe. L'iconostase et les peintures qui ornent ses murs, essentiellement du XVIIe siècle, sont particulièrement remarquables. C'est la plus ancienne, la plus grande et la plus importante des églises du Kremlin. Elle a été construite en lieu et place d'une petite église érigée en 1330 par Ivan Ier pour marquer l'accession de Moscou au statut de siège de l'Église orthodoxe russe.

Le nom fait référence à la Dormition de la Vierge, qui correspond pour les églises chrétiennes orientales et orthodoxes à ce qu'appellent « Assomption » les catholiques. Ces deux termes s'appliquent au même événement de la tradition chrétienne, mais les deux notions ne sont pas identiques : parler de la cathédrale de l'Assomption est donc inapproprié mais est souvent usité.

C'est sur les marches de la cathédrale de la Dormition que Ivan III déchira le traité qui soumettait Moscou au pouvoir mongol et déclara ainsi l'indépendance de la Russie.

1547 : Sacre d'Ivan le Terrible

À 16 ans, le prince de Moscou Ivan IV est sacré "empereur et autocrate de toutes les Russies" dans la cathédrale de la Dormition, à Moscou. La politique d'Ivan IV sera marquée par de nombreuses réformes et par un affaiblissement de la puissance des princes russes. Quand son régime et la répression se feront de plus en plus durs à la fin de son règne, Ivan sera surnommé "le Terrible" ou "le Redoutable".

1613 : Le premier des Romanov

La cathédrale de la Dormition au Kremlin rassemble le Zemski sobor (les états généraux) pour l'élection du nouveau souverain de la Russie. Un jeune homme de 16 ans est désigné, Michel Romanov. Il est le petit-neveu de la tsarine Anastasie et le fils de Philarète qui a évincé l'usurpateur Boris Godounov. Le , Michel Romanov fera son entrée dans Moscou et sera couronné tsar sous le nom de Michel III de Russie. Sa dynastie régnera sur la Russie jusqu'à la révolution de 1917.

Galerie

Notes et références

    Voir aussi

    Articles connexes

    • Portail de l’architecture chrétienne
    • Portail de Moscou
    • Portail du christianisme orthodoxe
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.