Celles-sur-Aisne

Celles-sur-Aisne est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Pour les articles homonymes, voir Celles.

Celles-sur-Aisne

L'église de Celles-sur-Aisne, vue de loin.
Administration
Pays France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Soissons
Canton Fère-en-Tardenois
Intercommunalité Communauté de communes du Val de l'Aisne
Maire
Mandat
Jean-Pierre Geslin
2014-2020
Code postal 02370
Code commune 02148
Démographie
Gentilé Cellois, Celloises
Population
municipale
258 hab. (2017 )
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 24′ 25″ nord, 3° 28′ 57″ est
Altitude 75 m
Min. 42 m
Max. 171 m
Superficie 6,16 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Celles-sur-Aisne
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Celles-sur-Aisne
Géolocalisation sur la carte : France
Celles-sur-Aisne
Géolocalisation sur la carte : France
Celles-sur-Aisne

    Géographie

    Localisation

    Entrée du village côté Condé-sur-Aisne

    Celles-sur-Aisne est un village rural du Soissonnais, situé à 12 km au nord-est de Soissons et 45 km au nord-ouest de Reims. Il est traversé par l'ancienne route nationale 325 (actuelle RD 925).

    Il est aisément accessible par les routes nationales RN 2 et RN 31, qui sont aménagées comme des Routes express.

    Il a été classé par le décret du dans l'aire d'appellation du Champagne[1]

    Hameaux et écarts

    La commune a un hameau, Chimy.

    Communes limitrophes

    Hydrographie

    La commune est limitée au sud par l'Aisne, sous-affluent de la Seine par l'Oise. des ruisseaux drainent la commun et se rejettent dans l'Aisne.

    Panorama du village dans la vallée de l'Aisne.

    Toponymie

    Histoire

    Carte postale d'une ferme au début du XXè siècle.

    Au Moyen Âge, Celles-sur-Aisne constitue l'un des six villages, avec Vailly, Gondé, Chavonne, Pargny et Filain qui reçurent du roi Louis VI le Gros l'autorisation de constituer entre eux une commune, « communiam inter se habendam ». Cette liberté a été maintenue sous le règne de Louis VII le Jeune et confirmée par Philippe Auguste[2].

    Au début du XXe siècle, Celles-sur-Aisne était un tranquille village rural du Soissonnais[3].

    Première Guerre mondiale
    Ruines du village, à l'issue de la Première Guerre mondiale.

    Le village de Celles-sur-Aisne, situé dans la vallée de l'Aisne[4],[5] et quelques kilomètres au sud du Chemin des Dames, est resté dans la zone des combats tout au long de la guerre et a subi de nombreuses destructions[6],[7],[8].

    Le village est considéré comme détruit à la fin de la guerre[9] et a été décoré de la Croix de guerre 1914-1918 le [10].

    Politique et administration

    La mairie.

    Rattachements administratifs et électoraux

    La commune se trouve depuis 1801 dans l'arrondissement de Soissons du département de l'Aisne. Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 1988 de la cinquième circonscription de l'Aisne.

    Elle faisait partie depuis 1790 du canton de Vailly-sur-Aisne[11],[12]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, elle est désormais rattachée au canton de Fère-en-Tardenois

    Intercommunalité

    La commune est membre de la communauté de communes du Val de l'Aisne, créée fin 1994.

    Liste des maires

    Liste des maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    Les données manquantes sont à compléter.
    mars 2001 En cours
    (au 12 mai 2014)
    Jean-Pierre Geslin DVD Retraité
    Réélu pour le mandat 2014-2020[13],[14]

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[15]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[16].

    En 2017, la commune comptait 258 habitants[Note 1], en augmentation de 0,78 % par rapport à 2012 (Aisne : -1,18 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

    Évolution de la population  [modifier]
    1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
    310315345314328322326339340
    1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
    307278276261264278264256243
    1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
    230253238149219238224217240
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
    217220224193216205245250255
    2013 2017 - - - - - - -
    260258-------
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[17].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Économie

    La ferme des Monts de Paars a obtenu en 2019 l'autorisation d'étendre un élevage de15 000 à 55 000 poules élevées en plein air sur les communes de Celles-sur-Aisne (hameau de Chimy), Chivres-Val et Condé-sur-Aisne. Le commissaire-enquéteur a rendu un avis favorable à ce projet en octobre 2018[18],[19],[20].

    Culture locale et patrimoine

    Le monument aux morts.

    Lieux et monuments

    • Le château de Celles-sur-Aisne.

    Personnalités liées à la commune

    Héraldique

    Blason D'argent au bouquet de trois épis de blé d'orangé, tigés et feuillés de sinople à dextre, à la source d'azur jaillissant d'une arcade d'or, maçonnée de sable à senestre et à la grappe de raisin de pourpre, feuillée de sinople et brochant en chef.
    Détails
    Le statut officiel du blason reste à déterminer.

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    Notes et références

    Notes

    1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

    Références

    1. Sénat : Impressions : projets, propositions, rapports… : numéro 128-261, t. IV, Paris, Imprimerie du Sénat, , 454 p. (lire en ligne), p. 113-115.
    2. Louis Carolus-Barré, « La commune de Condé et Celles-sur-Aisne des origines à la suppression de la commune fédérative de Vailly (avant 1137- 13 juin 1323) », Bibliothèque de l'école des chartes, t. 113, , p. 75-110. (lire en ligne, consulté le 2 mars 2019).
    3. Documents iconographiques rassemblés par Étienne Moreau-Nélaton, « Celles-sur-Aisne : Extérieur et intérieur de l'église, panorama du village », Recueil. Patrimoine architectural du département de l'Aisne  : Arrondissement de Soissons, Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, 4-VE-378 (4), 1907-1913 (consulté le 2 mars 2019), p. 22-23, sur Gallica.
    4. Cliché Camont, Section photographique de l'armée, « Photo : Celles-sur-Aisne : Panorama du village (au fond) et parc du génie du 21e C. A. », Fonds des Albums Valois - Département de l'Aisne - Album 08, Argonnaute - Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, (consulté le 2 mars 2019).
    5. Section photographique de l'armée, « Photo : Celles-sur-Aisne : Le village et, au 1er plan, le Canal de l'Aisne », Fonds des Albums Valois - Département de l'Aisne - Album 08, Argonnaute - Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, (consulté le 2 mars 2019).
    6. Section photographique de l'armée, « Photo : Celles-sur-Aisne : Une partie du village bombardé. Au fond, fort de la Malmaison », Fonds des Albums Valois - Département de l'Aisne - Album 08, Argonnaute - Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, (consulté le 2 mars 2019).
    7. Section photographique de l'armée, « Photo : Celles-sur-Aisne : Un coin du village bombardé et l'église », Fonds des Albums Valois - Département de l'Aisne - Album 08, Argonnaute - Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, (consulté le 2 mars 2019).
    8. Section photographique de l'armée, « Photo : Celles-sur-Aisne : L'église bombardé et la rue de l'église », Fonds des Albums Valois - Département de l'Aisne - Album 08, Argonnaute - Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, (consulté le 2 mars 2019).
    9. Carte spéciale des régions dévastées, document mentionné en liens externes, 1920.
    10. Journal officiel du 28 octobre 1920, p. 17685.
    11. René Hennequin, La formation du département de l'Aisne en 1790, Soissons, Imprimerie de G. Nougarède, (lire en ligne), p. 266.
    12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
    13. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
    14. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 26 juillet 2014)
    15. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
    16. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
    17. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
    18. Anaïs Gerbaud, « Un projet de poulailler géant de 55 000 poules dans le Soissonnais », L'Union (journal français), (lire en ligne, consulté le 1er mars 2019).
    19. A. G., « Élevage de 55000 poules à Celles-sur-Aisne, avis favorable du commissaire-enquêteur », L'Union (journal français), (lire en ligne, consulté le 1er mars 2019).
    20. « Arrêté préfectoral d'autorisation relatif à l'exploitation d'un élevage de 55000 poules ponseuses par l'EARL du Mont de Paars situé sur les communes de Celles-sur-Aisne, Chivres-Val et Condé-sur-Aisne » [PDF], Tableau ICPE - Année 2018, Préfecture de l'Aisne, (consulté le 1er mars 2019).
    • Portail de l’Aisne
    • Portail des communes de France
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.